« Box et Cox » – « Le Satori » par Wei Wu Wei

 » L’éveil n’est pas atteinte de quoi que ce soit : il n’est que l’élimination d’une barrière, celle du concept du je-sujet (…)

Il y a le « je » apparent et le « non-Je » qui est l’absence même de moi – ce qui est (est appelé) Éveil, tout comme l’absence d' »éveil » est précisément la présence apparente de moi.

(…)

Le Satori n’a pas d’existence objective.

Rien de tel que l’éveil ou le satori n’existe en tant que fait objectif ou événement hors du temps. Rien d’autre ne se produit dans le mental que l’éclipse du je-notion qui entravait la vision.

(…)

Ce n’est que rétablissement d’une vision claire. Cela n’a pas d’existence objective : c’est une rectification purement subjective

(…)

Cela est un regard à partir de la bonne direction : une compréhension soudaine de ce qu’il n’y a aucun « je » soumis au temps.
C’est un déplacement du centre de gravité de la temporalité vers l’intemporalité, du phénoménal vers le nouménal. Cela est purement subjectif. »

Note : « Il n’y a rien en dehors du mental, rien sur lequel on puisse oeuvrer, et rien qui doive être illuminé » (Han Shan).

in Wei Wu Wei La Voie négative, pp. 253-254.

Publicités

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :