Les 1012 haikai de Bashô 255)

JR 255 (K-C 250) :

(M’arrêtant à une Maison dans les Montagnes de la Province de Kai)

Le coursier passe
se réconfortant d’orge
pendant la nuit

Note :
Été 1685. Les chevaux noirs de Kai étaient célèbres en tant que cadeaux pour l’empereur. Le mot « koma » est un terme élégant, poétique pour « cheval ». Une fois encore, le sujet de ce verset pourrait être Bashô. Le cheval (Bashô) devait se satisfaire d’herbe comme nourriture au lieu de plats de riz. La note liminaire se réfère au séjour de Bashô à Tanimura, dans la Province de Kai (aujourd’hui Préfecture de Yamanashi), en 1682 et 1683, après que sa maison de Tokyo a brulé, le 28 décembre 1682.

(Tr. K-C :
« Quel réconfort !
mon cheval passe la nuit
près des épis de blé ».)

Publicités

Étiquettes : , ,

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :