Les 1012 haikai de Bashô – 256)

256 (R) – 252 (K-C.)

(à la fin du quatrième mois, je revins à mon cottage, et tandis que je me repose de la fatigue du voyage…)

tunique d’été
je n’ai pas encore fini
de retirer les poux

Note de J.R. :

été 1685. Ce verset termine le journal de voyage « Journal exposé aux intempéries ». Le livre contenait 45 versets simples, mais on crédite cette période d’environ 65 poèmes. Quelques autorités considèrent que ce poème est une métaphore des révisions de poèmes et de notes de voyage par Bashô, plutôt que l’évidence qu’il avait attrapé des poux pendant son voyage.

(Tr. K-C :
« Vêtements d’été / je n’en finis pas / d’extirper mes poux »)

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :