Quelques haïkus de Py dans « Gong »

Gong 1 (Oct. 2003) :

trois flics
se partagent carrefour
et coups de sifflets
°
Gong 2 (Déc. 2003) :

lendemain de Noël
quatre pies se chamaillent
dans le jardin

À la bibliothèque
passe une femme
qui n’a pas du tout
la forme d’un livre
°
Gong 3 (Mars 2004) :

Après le journal du matin,
Omar Khayyâm
dix siècles plus tôt

Les traits accusés,
levez-vous !
– matin de métro

le gérant
de l’École de Plongée
devant son écran bleu
°
Gong 4 (Juil. 2004) :

pelle et balai :
les coeurs en papier
du parvis de la mairie

sur le rebord de la fenêtre
une bière
prend le frais du soir
°
Gong 5 (Nov. 2004) :

premier janvier
les voisins recommencent
à se disputer
°
Gong 6 (janv.2006) :

tout au bout de la branche nue
la lune ronde

sandales oubliées
au bord de la fenêtre –
demi-lune de septembre
°
Gong 7 (avril 2005) :

il neige sur l’écran de l’ordi –
dehors la haie blanche

la plus basse branche
de l’arbre vénérable
balance un bébé

(: Parc Monceau, Paris)
°
Gong 8 (juil. 2005) :

Arrêt Station Blanche –
en surface :
la neige

station suivante
le même air
un autre instrument

sous le néon
d’un tunnel de métro,
une plante verte
°
dans le métro
un visage plus beau que d’autres :
couverture de magazine

(à rapprocher de :

Haut les seins !
: couverture d’un magazine
de novembre

: in Gong n° 48 (sept. 2015)
°
d’entre ses mannequins
il regarde la rue qui passe –
après-midi gris

à vélo
elle répond au téléphone –
Avenue de Clichy

sur une affichette
« Gagnons les Jeux ! Paris 2012 » *
une petite coccinelle

* sur chaque porte du métro.

Vu du pont
une demi-lune se baigne
l’autre sèche *

* : 3e prix au 4e concours Hopala !
°
Gong 9 (Oct. 2005) :

fin novembre
le but de foot vide
laisse passer les feuilles
°
Gong 10 (Janv. 2006) :

d’une miette de pain d’épice
une mouche se délecte –
soirée de juillet

toilette du soir :
le savon rond –
dehors la pleine lune

jour des premiers froids
une capote sur le trottoir
°
Gong 11 (avril 2006) :

la mise-en-plis
de la postière rousse
sous la pluie

gargouillis –
la cathédrale
pisse sa neige

: Reims, 4/3/2006
°
(à suivre : haïkus / senryūs pour Gong 12 (août 2006) …)

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :