Posts Tagged ‘Wang Wei’

de Wang Wei (701-761)

29 juin 2010

 » La gloriette aux bambous  » :

Seul assis au milieu des bambous,
Je joue du luth et chante à mesure ;
Ignoré de tous, au fond des bois.
La lune s’est approchée : clarté.

Wang Wei

in Entre source et nuage de F. Cheng, éd. A. Michel, p 58.

Publicités

Tu Long (14)

1 mars 2010

 » L’eau se tarit, les nuages montent *. Taisons-nous pour contempler le flux changeant des éléments.  »

Tu Long, p.56

* « Allusion à deux vers de Wang Wei (VIIIè s.) poète et peintre paysagiste : « Je marche jusqu’où l’eau se tarit / Et m’assieds pour voir s’élever les nuages. »