Posts Tagged ‘Soizic Michelot’

Compte-rendu du kukaï de Paris du 14 sept 2013

16 septembre 2013

Compte-rendu du kukaï de Paris n° 81, du 14 septembre 2013.

La séance débute par la présentation, par Lydia Padellec, de sa maison d’édition « La Lune bleue », et du recueil de Soizic Michelot pour les haïkus, et d’Alexandra Topalian, pour les aquarelles. Discussions avec les auteures, et vente de leur livret. Voir aussi sur le site de La Lune bleue.

Sur les 22 personnes présentes (plus une enfant), dix-neuf restèrent pour « faire » le kukaï.
Quarante haïkus furent échangés.
Dix sept obtinrent une ou plusieurs voix :

(avec 8 voix :)

Pluie d’automne
Ta première nuit
en terre –

: Monique Serres.

°

(avec 6 voix :)

milieu de l’été –
une aile de papillon
sur le carrelage

: Michel Duflo.

°

(avec 4 voix :)

soleil couchant –
feu dans l’eau
du caniveau

: Bernadette Becker.

°

(avec 3 voix :)

le pour
et le contre,
la queue du chat

: Daniel Py.

°

(avec 2 voix :)

Cabourg en août –
sur le sable étalés
seins nus et méduses

: Isabelle Ypsilantis ;

Le poisson
comme seul témoin –
premier baiser.

: Oriane Oberndorfer ;

s’enfoncer
dans la ruelle étroite –
jouir de Paris

: Valérie Rivoallon ;

Septembre –
au-dessus du hêtre rouge
le dernier corbeau

: Françoise Lonquety.

°

(avec 1 voix :)

Beuverie du samedi soir –
des pétales de cerisiers
roulent sur le bitume

: Meriem Fresson ;

Entré dans l’église
pour y recevoir
un peu de fraîcheur.

: Patrick Fetu ;

lueurs de l’aube –
son enfant à naître
ne naîtra jamais

: Michel Duflo ;

Matinée pluvieuse
écosser les haricots –
ah ! le cassoulet.

: Patrick Fetu ;

Nous quatre à l’ombre
sous un arbre minuscule –
un peu de fraîcheur

: Lydia Padellec ;

Pêche –
À l’hameçon ne mordent
que de petites vieilles

: Gwenaëlle Laot ;

Rebelle
il ne parle que d’une main –
le garçon muet

: Françoise Lonquety ;

saison des maillots –
au marqueur, sur leur carapace
le poids des crabes

: Meriem Fresson ;

Six cerneaux de noix
plongés dans le miel d’acacia
chante ma grand-mère

: Cécile Holdban.

°

Bravo, et merci à tou(te)s !

°

Remarque du compilateur :

Dans ces dix-sept haïkus « primés », de 13 haïkistes différents, pas un seul « je » ! ; un seul « ma », et un seul « nous » !… Serait-ce une tendance du haïku K.P. ?… À suivre !

°

Parmi ceux qui n’ont pas eu de voix, j’ai également remarqué :

À fleur d’eau / les carpes bâillent / vers les libellules
(de Danièle Étienne-Georgelin) ;

Femme voilée / Téléphone entre oreille et foulard / Mains libres
(de ?…) ;

livré / en pelleteuse – / un matelas
(de Valérie Rivoallon) ;

et :

Nuages d’été / Si j’étais vous / Je dessinerais comme ça
(de Hiro Hata ( ?…))

°

Notre prochain kukaï aura lieu à l’Indiana Café
33 rue Berger, 75001,
à seize (16H00) heures = nouvel horaire adopté !
le samedi 12 octobre prochain

°

Daniel

Publicités

Prochains kukaïs du KukaïdeParis !

10 septembre 2013

Bonjour à tous !

Prochains kukaïs de Paris :

(n° 81) 14 septembre 2013 à 16 h 00
(n° 82) 12 octobre 2013 à 16 h 00
(n° 83) 16 novembre 2013 à 16 h 00
(n° 84) 14 décembre 2013 à 16 h 00
à l’Indiana Café
33 rue Berger 75001 Paris.

Merci !

Daniel

PS : Nous accueillerons également (à 16 heures) Lydia Padellec qui présentera, de ses éditions de la Lune bleue, le recueil de Soizic Michelot, Lunaison (numéro 20 du catalogue !) en présence de Soizic et de l’artiste Alexandra Topalian,
au début (avant le kukaï proprement dit) !

Bien à vous, et à samedi !

Compte-rendu complet du 62è kukaï de Paris (21/1/12)

22 janvier 2012

°
Bonjour !

Ce samedi 21 janvier, autour de notre billard du bistrot d’Eustache,
29 haïkus ont été échangés, en présence de 9 (puis 10) personnes.

°

Avec 4 voix :

Sur le fil
la neige
funambule

, de Daniel Py.

°

Avec 3 voix :

Brumes hivernales
le canal se répand
entre les arbres

, de Cécile Duteil ;

et :

Repas de famille
un mochi vietnamien
– Lune dans mon assiette

, de Lydia Padellec.

°

Avec 2 voix :

Calme sous la lune
il parle du tortionnaire
son crâne brille

, de Françoise Lonquety ;

carillon
les oiseaux
haussent le ton

, de Valérie Rivoallon ;

Croquer
sur les arbres de l’hiver
des roses joufflues

, de Françoise Lonquety ;

Les pleurs de sa mère
le fils ne les entend plus
dans la rue… les chars

, de Patrick Fetu ;

Matin de janvier
paresseuse dans mon bain
je rêve de crawl

, de Françoise Lonquety ;

nouvel an
les pigeons eux
s’en moquent

, de Valérie Rivoallon ;

pluie sur neige
la branche ployée se redresse
se redresse

, de Paul de Maricourt ;



seules
parmi les nuages
l’étoile et moi

, de Valérie Rivoallon ;

et :

sur le voilier
une jeune fille allongée
je tiens la barre !

, de Philippe Bréham.

°

7 autres haïkus ont obtenu une voix.

°°

Enfin, Soizic Michelot nous a présenté sa très prochaine exposition « Le nom des Étoiles » (Haïku et Compositions photographiques) qui aura lieu au Centre Tenri, 8/12 rue Bertin Poirée, 75001, du 24 janvier au 4 février 2012 (mar-ven 10h-20h, sam. 10h-16h.), et dont le vernissage se tiendra mercredi 25 janvier de 17h30 à 20h.
« Je ne suis pas sûre d’avoir existé. Je ne suis pas sûre non plus de l’existence des étoiles et des fleurs que j’ai pu voir durant ma vie. Mais je suis sûre de la peine ou de la joie que j’ai éprouvée en les contemplant. » S.M.

L’exposition de Soizic a déjà tourné en Bourgogne et en Bretagne, avant de venir, maintenant, à Paris.

°

Philippe Bréham nous a fait savoir que le spectacle qu’il a mis en scène : « Le souffle de la neige » (d’après un conte ancien rédigé par Lafcadio Hearn : « La femme de neige ») se tiendra également au Centre Tenri du 22 au 28 février 2012.
Notre kukaï # 63, qui aura lieu samedi 18 février (jour des vacances scolaires parisiennes) à 16h30 au bistrot d’Eustache, pourra donc s’achever en apothéose par le spectacle de « la dernière séance » de Philippe à 20h30. (Nous aurons même le temps de nous restaurer entre les deux !)

°

Bien à vous,
amicalement,

Daniel.