Posts Tagged ‘sens’

de Christiane Singer, à propos d’idéologies…

29 août 2011

°

 » La vie nous casse nos idéologies au fur et à mesure de notre avancée, les bonnes comme les mauvaises.
La vie n’a pas de sens, ni sens interdit, ni sens obligatoire.
Et si elle n’a pas de sens, c’est qu’elle va dans tous les sens et déborde de sens, inonde tout.
Elle fait mal aussi longtemps qu’on veut lui imposer un sens, la tordre dans une direction ou dans une autre.
Si elle n’a pas de sens, c’est qu’elle est le sens.

Oui mais comment retrouver son chemin dans ce dédale ? Comment s’y retrouver ?
Un bon début consiste à abandonner l’espoir même de trouver une clé à l’énigme, mieux encore de quitter la peur de s’égarer.
« Jamais la forêt ne se perd », dit le plus beau des koans. »

C. Singer, in ‘Où cours-tu ? Ne sais-tu pas que le ciel est en toi’, éd. A. Michel, 2001, pp 49-50.

Publicités

le poète…

28 septembre 2010

°

poète :
jouant des sens et des sons !

°

d.(25/8-28/9/10)

ce qui dans les mots nous échappe

23 mai 2010

ce qui par les mots nous échappe…

du sens s’échappe, nous échappe ; voilà les mots posés (le dernier mot posé) qui s’envole(nt), qui retournent d’où ils sont nés, descendus, aussi vite ils y remontent nous n’avons eu que la conscience fugace d’un éclair entrevu, presque insaisi(ssable) but yet… sa trace peut-être encore au bout du poème…

au coin de la page
j’interroge
le moucheron

°

d.(fin juin 09)

À propos du haïku

22 mai 2010

°

 » Ces instants-poèmes constituent des exercices spirituels parce qu’ils
approfondissent le  » spiritus « , la conscience du souffle du monde en nous. Ils
nous ouvrent à des vibrations subtiles par une perception fine en réalisant la
fusion du coeur et des sens, du spirituel et du prosaïque, sans préjugé affectif
ou moral.

le vieux chêne
contemple
les fleurs de cerisier

Ryôkan.  »

: yoga.energies.vegetales

°

Kyôbun aux doigts

16 avril 2010

Coeur d’instant

(pour aller au coeur de l’instant
: les mots courts – l’émotion grande !)

Ce ne sont justement pas les mots qui comptent mais le sens qu’ils pointent !
Le mot n’est qu’un doigt vers une lune !

Si c’est l’instrument qui joue,
Pourquoi ne joue-t-il pas dans son étui ?
Si la musique sort des doigts du musicien,
Pourquoi n’écoutes-tu pas les doigts ?

Su Dongpo
(cité par Daniel Odier, dans Chan & Zen Pocket 13856, p.81)

°

d.(16/4/10)

Oser réduire le haïku / Vers le moins

15 octobre 2009

°

Réduire un haïku
à son strict minimum vital

c’est comme
effeuiller * une fleur
pour un vase

* effeuiller = ôter des feuilles.

dans le sens
de plus de sens :
moins de mots

:

moins de mots
donnent
plus de sens **

** / de directions

moins de mots
peuvent emprunter
plus de directions

S’abstraire / s’abstenir de(s) verbes
(qui trop orientent).

Abrège le haïku,
il s’élargit.

Respire.

°

d.(15/10/09)

vision

13 octobre 2009

le coup de foudre
de sa tenue ténue
dessous dessus
les sens !

d.(Scilla, Pecs, Hongrie, 1990 ?)

esprit – corps

20 juillet 2009

°

Peut-être mon esprit se trompe

Pas mon corps

°

Marcher dans le sens du corps

°