Posts Tagged ‘Sengai Gibon’

poème de mort de moine zen – SENGAI GIBON

25 novembre 2010

°

SENGAI GIBON
(mort le 7è jour du 10è mois de 1837, à 88 ans)

Celui qui s’en vient ne connaît que sa venue
Celui qui s’en va ne connaît que son départ.
Pour être sauvé du gouffre
Pourquoi s’accrocher à la falaise ?
Les nuages qui flottent bas
Ne savent jamais où les brises les emporteront.

Sengai est une des figures les plus hautes en couleurs de l’histoire du Japon. Moine zen, peintre et poète. Ses dessins et ses écrits, florissants, vibrent de perception et d’humour zen.
Sengai nous donne à comprendre, dans beaucoup de ses poèmes et de ses sketches, qu’une vie « sans vie » ne vaut pas la peine d’être vécue. Il offrit une fois, en cadeau de mariage à une jeune mariée, un senryû écrit en son honneur, lui conseillant :

jeune épousée,
sois vivante jusqu’à ce qu’on te dise :
meurs, meurs !

Dans un de ses sketches, un vieil homme courbé essaie de déjouer la mort. Au-dessus de la peinture, Sengai écrivit :

Si vous dites : « Revenez plus tard ! »
elle va revenir rapidement pour vous emporter.
Dites plutôt : « je ne serai pas là avant d’avoir 99 ans ! »

°