Posts Tagged ‘Salim Bellen’

Compte-rendu du kukaï de Paris n° 76

17 mars 2013

Compte-rendu du kukaï (# 76) du 16 mars 2013.

En présence de 11 (puis 12) personnes (dont 3 nouvelles), 29 haïkus ont été échangés.
24 d’entre eux ont obtenu une voix – ou plus :

°

Avec 4 voix :

Arbres élagués –
leurs moignons torves
griffent le brouillard

: Danièle Étienne-Georgelin ;

dans la penderie
trois gants
de la main gauche

: Daniel Py ;

et :

Juste assez de neige
pour écrire leurs noms
– deux amoureux

: Patrick Fetu.

°

Avec 3 voix :

Comme il penche
le panneau « Sens interdit »
– rires d’enfants

: Paul de Maricourt ;

un monument
tout neuf
dans le village
un peu mort

: Daniel Py ;

et :

Un trait de pinceau –
Naissance d’un saule
sur la toile

: Isabelle Ypsilantis.

°

Avec 2 voix :

aquagym :
juste au niveau de l’eau
son rire en canard

: Daniel Py ;

Comme un air d’opéra
dans la cuisine –
Tournedos Rossini

: Minh Triêt Pham ;

Concert de printemps
Les chaussettes du violoniste
En laine

: Gilbert Stern ;

Étrange rencontre –
Des bouddhas sur le rivage
roulés par les vagues *

: Isabelle Ypsilantis ;

* Île de Putuoshan, Chine.

fumette –
toute la nuit
le voisin hilare

: Valérie Rivoallon ;

Île Pisse-Vinaigre *
un charivari de bernaches
débarquées sans papiers

: Roselyne Fritel ;

* Champigny-sur-Marne, (par le RER A !)

premier kukai –
il est temps de me mettre
au sport d’équipe

: Minh Triêt Pham ;

et :

Rousse à souhait
la feuille sèche dévale
la Promenade des Anglais

: Roselyne Fritel.

°

Avec 1 voix :

Chutes de neige
La maison de campagne
Enfile son écharpe

: Oriane Obendorfer ;

Concert de printemps
Les pantalons du premier violon
trop courts

: Gilbert Stern ;

Givre sur la vitre –
Goût de miel et de citron
sur les papilles

: Isabelle Ypsilantis ;

La pluie
sur sa frimousse
épouse ses larmes.

: Patrick Fetu ;

meurt un tournesol
sur le bord de la fenêtre –
crépuscule d’automne

: Minh Triêt Pham ;

noir total –
seul le silence ose
y pénétrer

: Valérie Rivoallon ;

Poète des rues
entre deux verres
il en déclame d’autres.

: Patrick Fetu ;

sous
sa poitrine – son cœur
immobile

: Valérie Rivoallon ;

Temps glacial
les hérons à leur poste
de l’eau à mi-jambe

: Roselyne Fritel ;

et :

Une bicyclette
dans le brouillard épais,
sa musique va…

: Danièle Étienne-Georgelin.

°°

Quelques livres y ont été vendus/achetés :

La Valise entr’ouverte’ ( : 1ère anthologie du kukaï de Paris)
Aware – Une introduction au haïku’ (de Betty Drevniok)
Tierra de nadie’ (de Salim Bellen),
tous trois aux éditions Unicité.

Quelques projets de publications prochaines (avril – juin 2013) ont été évoqués :

– ‘Le Singe renifle en décembre – et autres textes’ : Haïbuns de Salim Bellen, éd. Unicité- Afah (avril 2013);
– ‘Enfansillages 2’, éd. Unicité (mai 2013);
– un recueil de haïkus de Valérie Rivoallon, éd. Unicité (mai 2013);
– ‘Le Haiku moderne en anglais – et autres haïkus de George Swede’, illustrations de Serge Tomé, éd. Unicité (juin 2013);
– ‘Fleurs du Silence’ haïkus de Philippe Bréham, éd. San (avril 2013);
– Un recueil de haïkus de Monique Serres, éd. Pippa (mai 2013);
– un recueil de haïkus (autour de la musique) de Daniel Py, éd. Pippa. (juin 2013)

: un riche printemps haïkiste en perspective !

°

Nos prochaines dates pour le kukaï de Paris :

6 avril,
18 mai,
8 juin,
29 juin.

°

Merci à tou(te)s !

Daniel.

°

Publicités

‘Tierra de nadie’ Salim Bellen – 22) 23) –

30 janvier 2012

°
(22)

derrière le mont
quand surgit la lune
les moines se taisent

°
(23)

vieil étang
le temps cependant
ne le ride pas

°

S.Bellen, in Tierra de nadie, 2006.

‘Tierra de nadie’ – Salim Bellen : 6-7-9-11-13-14)

30 janvier 2012

°

À la source
nous louons le soleil
de nous donner soif

°

Échoppe de campagne
les trois mules attendent
les ivrognes

°

Nous salua,
nous invita à entrer
l’inconnu

°

Le paysan
nous offre l’horizon
et un verre d’eau

°

Porte du temple
entre quatre murs
tient le monde

°

Les moines suent
le chien se couche
à l’ombre

°
(à suivre…)
(tr : J. Pellet & D. Py)

‘Tierra de nadie’ 2) – Salim Bellen

13 janvier 2012

°

Yendo al templo
la neblina delante
el polvo atràs

S. Bellen

Allant au temple
le brouillard devant
la poussière derrière

°

TIERRA DE NADIE 1) – Salim Bellen

11 janvier 2012

°

Avec le mendiant
s’en vont le bol, le bâton
et le chemin

°

S. Bellen, in Tierra de nadie, 1).

‘Tierra de nadie’ 8 – Salim Bellen

8 janvier 2012

°

En el camino
!cuàntas veces nos desviò
la mariposa !

(S. Bellen, in Tierra de nadie 8)

sur le chemin
combien de fois nous a distrait
le papillon !

°

‘Tierra de nadie’ 10 – Salim Bellen

8 janvier 2012

°

Solo un puente
para cruzar el rio
el arco iris

(: Salim Bellen, in Tierra de nadie 10)

(un) seul pont
pour franchir la rivière
l’arc-en-ciel

°

‘Tierra de nadie’ 17 – Salim Bellen

24 décembre 2011

°

Nada especial
la gata se estira
las moscas vuelan

Salim Bellen

Rien de spécial
la chatte s’étire
les mouches volent

(in Tierra de nadie 17, 2006)
(tr. dp.)

‘Tierra de nadie’ 37 – Salim Bellen

24 décembre 2011

°

Sobre el tejado
persiguiendo la luna
el gato corre

Salim Bellen

Sur le toit
poursuivant la lune
le chat court

(in ‘Tierra de nadie’ 37, 2006)
(tr. dp.)

Tierra de nadie – Salim Bellen – 39

24 décembre 2011

°

alba naciente
al sonido del viento
muge la vaca

Salim Bellen

aube naissante
au son du vent
meugle la vache

(in Tierra de nadie, 39 – 2006)
(tr. dp)