Posts Tagged ‘poème’

Poèmes de mort de moines zen – Enni Ben’en

14 septembre 2010

°

ENNI BEN’EN
(mort le 17ème jour du 10ème mois de 1280, à 79 ans)

Toute ma vie j’ai enseigné le Zen aux gens :
pendant 79 ans.
Celui qui ne voit pas les choses telles qu’elles sont
ne connaîtra jamais le Zen.

Les sources disent qu’Enni tomba malade au début de l’été. Le 15ème jour du 10ème mois il annonça à ses fidèles qu’il allait mourir. Ils ne le crurent pas. Le jour de sa mort, il commanda qu’on batte le tambour et qu’on proclame sa mort imminente. Il s’assit sur son siège et écrivit ses derniers mots. Après avoir ajouté date et signature, il écrivit « Au Revoir » et mourut.
Enni était aussi connu sous le nom de Shoichi Kato et après sa mort fut appelé Shoichi Kokushi. Kokushi, « précepteur de la nation », était le titre donné à un prêtre très vénéré. Enni fut le premier à recevoir ce titre.

°

Publicités

kyôka (court)

25 avril 2010

°

chaque matin,
polir la vitre
du poème

que les mots
transparaissent

°

d.(25/4/10)

haïkus – poèmes – pensées – kyôku

30 juillet 2009

°

essayant de lire
les haïkus
alignés
dans le sommeil

°

nuit ou jour
les carnets peu à peu
s’emplissent d’ombre
– Qui gagne ?

°

pensées
plates
et sans relief
qu’on ne peut même pas ramasser
du coin d’un meuble

°

tous les poèmes :
ceux qui s’inscrivent
sur le papier
et ceux
qui ne s’y inscrivent pas…

°

Haïku d’un seul mot :

FOINS

°

Haïku de trois mots :

SNI(FFER les FO)INS

°

Kyôku d’un seul mot :

Coku

°

d.(30/7/09)

Toi, 24 juillet

24 juillet 2009

°

trois heures *
pour nettoyer l’apparte
avant que tu viennes
dîner

* une par pièce, à peu près…

°

tu es
au centre lumineux de moi-même
qui s’élargit en te pensant…

°

Je lui glisse en un souffle
que je l’aime beaucoup
dans le souffle qui suit
elle dit moi aussi
Et nous en restons là

°

je ressasse
(oeuf)
ce qui fait toi
ce qui fait nous,

insatiable,

j’ai soif de nous,
sans cesse…

°

pour toi j’écrirai

(tu m’es moteur émouvant…)

°

tu sois la fleur,
je sois l’eau !

°

mes mots te ressemblent

°

les amandes
offertes par toi
deviennent-elles
des aimandes ?

°

rester sous le charme
longtemps

te laisser mourir
doucement
en moi

°

même si je ne te touche pas
tu es là
devant mes yeux,
régal(e)…

°

ton thé, ta tarte
ce matin
au petit déjeuner
sans toi
mais avec
ton parapluie !

°

il va sans dire
que j’écris
pour toi des poèmes
– Voudras-tu en
lyre,
ô précieuse ?

°

les bleus du ciel
entre les mots du stylo
et toi,
échappée
dans ton monde


°

je bois le petit lait
de te lire

°

je m’ouvre à toi
(tu m’épanouis)
 » soleil à ton cou  »

°

je (ne) passe ma journée
(qu’) à te dire —
ta traîne
si longue…

°

tous ces fruits dans ma cuisine
et toi qui n’es plus là

°

d.(24/7/09)

banquet

22 juillet 2009

°

Inviter l’extase
au banquet du poème

°

d.(30/10/83)

un poème « réussi »

22 juillet 2009

°

un poème « réussi »
c’est un poème
qui tombe
seul
de l’arbre à mots

°

d.(28/1/84)

patience

22 juillet 2009

°

Le poète doit avoir la patience du poème

°

d.(72)

bonne, bons

4 juillet 2009

°

une bonne journée

ce sont de bons poèmes

des cinq coins de la terre

°

d.(11/1/01)