Posts Tagged ‘pigeon’

champion

21 novembre 2009

mon voisin :
champion de lancer
du pain aux pigeons

d.(20/11/09)

Publicités

coucou pigeon

22 octobre 2009

°

coucou
fit-il au pigeon
qui l’accompagna

°

d.(22/10/09)

CHANT DE MACHINE

22 octobre 2009

°

chant de machine ce matin –
un pigeon transite
sur un toit

°

d.(22/10/09)

cinquain aux pigeons

4 octobre 2009

°

de leur fenêtre
les pigeons
regardent parfois
les gens
chez eux

°

d.(4/10/09)

vanne

4 octobre 2009

°

vanne d’un caniveau :
les pigeons s’en donnent
à corps-joie

°

d.(3/10/9)

square des Batignolles

11 septembre 2009

°

la branche de l’arbre
descend en spirale
vers les pigeons
sur le gazon

°

que regarde l’enfant
de sa poussette :
moi
ou mon gâteau ?

°

(la queue de) la pie
(qui) vient picorer l’eau
puis un pigeon

°

(ceci n’est pas un haïku au pigeon :)

ce pigeon
dans le gazon
couve le temps

°

(pie et cygne :)

cette pie
descend sur ses roulettes
boire au bassin

« le » cygne noir
mine de rien
patrouille

°

(ceci est un haïku gris :)

sur la tête
du vautour gris
un pigeon gris

(square des Batignolles : au milieu du bassin, une statue de vautours dérisoires : proies des oiseaux vifs…)

°

d.(11/9/9)

24 juillet

24 juillet 2009

°

derrière une fenêtre muette
les bleutés d’une télé –
minuit quarante-trois

°

lumières bien immobiles
sur le sommeil des hommes,
nuit du 24 juillet

°

l’eau scintille dans la gouttière
abreuvoir à pigeons

°

d.(24/7/09)

temps

20 juillet 2009

°

La pendule

boite le temps

Pigeon impassible

°

d.(16/4/00)

Haïkus/senryûs Py – oct 00

19 juillet 2009

°

terrain de boules / seuls des pigeons / mi-octobre

longues minutes / à attendre aussi notre métro / – soir de pluie

sur le quai de la gare / deux jeunes s’embrassent fougueusement / – fin d’octobre

– j’garde ton vélo ! / dit un môme de trois ans / à son copain

petit déjeuner / terrassis au soleil / – dimanche d’octobre

merveilleuse lumière / de fin octobre : / courir aux Buttes Chaumont

elle court / en se soutenant les seins / dimanche d’octobre

dans les feuilles qui tombent / les coureurs égrènent … / leur sueur

l’éclair dans ses yeux clairs : / l’intense instant doré du plaisir

lentement tombe une feuille / l’enfant souffle / dans son instrument

a leaf softly falls / the child blows / his instrument

°

d.(10/00)

Haïkus/senryûs Py sept 00

19 juillet 2009

°

marée qui se retire / laissant les barques / penchées…

au bord de la route / quelques urubus noirs / déchiquettent un chien

(Ubatuba-Paraty)

dans le ciment / entre deux dalles / l’empreinte d’une patte de chien

pigeons de l’autre côté du toit / où toi et moi discourons / à doigts le corps

un petit ballon rose / tourne et joue seul / sur le trottoir

(rue Baron, Paris)

un nuage blanc / bouche / tout le bout de la rue

une mère / pour amuser son fils / poursuit les pigeons / de sa poussette

au bout de son sein gauche / son insigne de flic

entre les rails / au soleil / une cigarette fume / bleue

(Champ de Mars, RER)

°

d.(9/00)