Posts Tagged ‘p.505-509’

14 Haïku de printemps – Blyth – p.505-509

4 novembre 2010

°
(p.505) :

utsukushiki . kao kaku kiji no . kezume kana

Kikaku

le faisan griffe
son beau visage
avec ses éperons

°

yamazato ya . yane e kite naku . kiji no koe

Chora

village montagnard ;
atterrissant sur le toit,
un faisan crisse

°

hikururu ni . kiji utsu haru no . yamabe kana

Buson

à la tombée du jour,
on tire sur un faisan
près de la montagne printanière

°
(p.506 :)

kameyama e . kayou daiku ya . kiji no koe

(Buson ?)

un charpentier
allant à Kameyama ;
le cri d’un faisan

°

muku to okite . kiji ou inu ya . takaradera

(Buson ?)

un chien sauta soudain
pour chasser un faisan,
à Takaradera

°

kiji utte . kaeru ieji no . hi wa takashi

Buson

rentrant
après avoir tiré un faisan –
le soleil encore haut

°
(p.507 :)

utsukushiki . otoko mochitaru . kigisu kana

Taigi

la faisane :
elle a vraiment
un beau galant !

°

hiroki no wo . tada hito-nomi ya . kiji no koe

Yamei

d’un seul cri
le faisan a avalé
le grand champ

(litt :

large champ,
une seule gorgée,
voix du faisan)

°
(p.508 :)

kiji naku ya . mikaketa yama no . aru yô ni

Issa

un faisan crie
comme s’il avait remarqué
une montagne

°

furuki to ni . kage utsuriyuku . tsubame kana

Shôha

l’hirondelle allant et venant,
son ombre portée
sur la vieille porte

°

ôtsu-e ni . fun otoshi-yuku . tsubame kana

Buson

l’hirondelle fiente
sur la peinture d’Ôtsu
et s’enfuit

°
(p.509 :)

kakitsubata . betari to tobi no . taretekeru

Buson

les fientes du milan
collées
sur les iris

°

ren ni itte . bijin ni naruru . tsubame kana

Ransetsu

volant près de la persienne de bambou,
l’hirondelle est soumise
avec la belle jeune fille

°

futameite . kin no ma wo deru . tsubame kana

Buson

dans tous ses états,
l’hirondelle s’envole
de la chambre d’or

°
(à suivre, p.510-)