Posts Tagged ‘Otsuin’

Poèmes de mort japonais – Y. Hoffmann; Ed. Tuttle – O –

30 décembre 2009

°

de OKANO KIN’EMON KANEHIDE

(un des fameux 47 samouraï)
mort le 4 du 2° mois de 1703, à 24 ans :

Sono nioi / yuki no ashita no / noume kana

Sur les champs de neige
de la nuit dernière
le parfum des pruniers

°

d’ONITSURA

mort le 2° jour du 8° mois de 1738 à 78 ans :

Yume kaese karasu no samasu kiri no tsuki

Rends-moi mon rève, corbeau !
la lune à laquelle tu m’éveillas
est toute embrumée !

Commentaire (de Y. Hoffmann) :  » « kiri » (brume) est une image de l’automne, dans le haïku.. Quel était le rêve interrompu par le cri du corbeau ? Le poète eut-il la vision de la pleine lune flottant dans un ciel clair ?  »

Note :
Uejima Onitsura (1661-1738) fut considéré par certains comme l’un des quatre plus grands haïjins. Ce fut également un théoricien hors pair, dans la droite ligne de Bashô.

À la question  » Qu’est-ce que le haïkaï ?  » Onitsura répondit :
 » Dans le jardin, vois, près de nous, le camélia fleurit blanc.  »

Il dit aussi :  » Il n’y a pas de haïkaï sans « makoto » (= vérité, sincérité, absence de « fausseté », « Voie du Ciel »). Aspirer au « makoto » est la voie des Humains. »

Autres haïkaï d’Onitsura :

Bien que je dise :
 » Venez ici, venez ici !  » les lucioles
continuent de s’éloigner

S’élevant seul
contre le ciel d’automne
Le Mont Fuji

Rêves errants, hélas !
Sur les champs tout brûlés
les vents passent en murmurant

°

d’OTSUCHI

mort le 29 du 10° mois de 1872, à 64 ans :

Shiragiku ya hito no sakari mo hodo ga aru

O chrysanthème blanc,
l’homme lui aussi
a passé sa jeunesse!

Com. de Y.H. :  » Otsuchi mourut quand les fleurs de chrysanthème succombent au givre de la fin de l’automne.  »

°

d’OTSUIN,

mort le 25 du 4° mois de 1807 :

Kusa no ne ni kakurete kikan kankodori

Caché dans des racines d’herbes
j’entends un coucou

Note de Y.H. :  » Otsuin mourut au début de juin, quand les coucous migrent de l’Asie du
> Sud vers le Japon, les voix desquels remplissent l’air et évoquent la nostalgie pour ceux
> qui les entendent (…) »

°

d’OZUI,

mort le 10 du 1° mois de 1783, à 52 ans :

Yo no hazuna hiekiru ware mo katachi nashi

Toujours lié au monde,
je me refroidis
et perds ma forme

Publicités