Posts Tagged ‘lune’

Zenryû

16 septembre 2011

°

Coupez le doigt qui montre la lune.

(Que reste-t-il ?)

°

Daniel.(12/9/11)

Publicités

juin 1973 – poème py

6 janvier 2011

°°°

(Émigrant)

La lune sur l’aile de l’avion
Trempe ton pied dans le nuage
Sacré coton !
Dans l’oeil dansent les étoiles du blanc

(Paris-Johannesburg, juin 1973)

Haïkus de haïbun – Salim Bellen

31 août 2010

°

Couvre-feu
plus personne dans la rue
ah si, la lune !

°

S.B. (18/12/06)

in le haïbun : « Couvre-feu », p. 59 de Le Singe renifle en décembre

Kodôjin – lune

30 janvier 2010

°

higashi mado
mata nishi mado ni
tsuki o miru

de la fenêtre de l’est
puis de celle de l’ouest
contemplant la lune

°

Kodôjin

Kodôjin – oies

25 janvier 2010

°

tsuki mo nashi
ame no kari kiku
konshô kana

Pas de lune –
écoutant les oies
dans le ciel pluvieux

°

Kodôjin (1908)

paradoxe ?

21 janvier 2010

°

la lune
les fleurs de cerisiers
les brumes
la rosée
les lucioles
ne disent-elles pas tout
en silence ?

°

d.(21/1/10)

Haïkus Py – décembre 01

28 décembre 2009

°

Champs-Élysées : / les arbres aux fruits scintillants / – Approche de Noël

Métro — un Indien, / trois tournesols à la main, / à sept heures du matin

Une mobylette passe / comme une mouche sur le ventre de l’après-midi

Gravats, Ground Zero : / les pendules des voitures / stoppées à 10 h 03

une femme / au torse vert / regarde par la fenêtre / les champs verts

poems in mid-air / out of nowhere / going somewhere / ?
poèmes en l’air – / venus de nulle part / allant quelque part ?

dans la flaque de l’arbre / un crapaud / accroupi

50 millions / de crapauds / cul nu

 » Ô le parapluie, / tu as vu ce qu’il a fait ?  » / – vent de décembre

caisses de contrebasses / alignées — / musique vivante

prostituées / dans un mouchoir de lumière / – leurs jambes de décembre

flocons / chewing-gums / sur le trottoir de décembre

coupant une part de fromage / entre ses seins / la serveuse portugaise

énorme poire / au dessert / ; la serveuse portugaise

mouchoir en papier / transparent : / rhume de décembre

ses cheveux flambant rousse / – premières gelées

coccinelles / garées côte à côte : / sa bleue, ma jaune / – buvant nos bouches
(: à Y. , Halfway House, RSA, 197?)

une porte grince / dans l’immeuble — l’assurance / des choses telles qu’elles sont

(kyôku :)
Plus vous travaillerez vos haïkus, plus vous aurez de chances d’en écrire sans ratures.

le feu / jouerait de l’harmonica / sur la bûche / – veille de Noël.

la lumière du lampadaire / glisse le long de la route enneigée / : veille de Noël

sous l’affiche de Chagall / « The poet reclining » / : a poet reclining
sous l’affiche de Chagall / « Le poète allongé » / un poète s’allonge

à l’étage / un ronflement / élargit l’espace / – Noël

lendemain de Noël / dans un bidet de la maison délaissée : / trois lézards

(kyôku(s) :)
No thoughts : facts ! / Pas de pensées, des faits !
(Le factualisme, la factualité) / Poésie factuelle…
Facts / as seen and said / suddenly // Les faits / vus et dits / soudain
: La soudaineté / Fulgurances, fulgurencres…

La lune grossit / Les vaches s’emplissent / Fin de l’année

milliers d’oiseaux / sur l’océan / le soleil

chers dromadaires / qui traversez tout le soir / du haut des dunes …

des trains de pluie / tombent horizontalement / dans ce haïku

Train arrêté / au milieu des gouttes – / L’employé recense / les passagers à correspondances

un train soudain / monte par la cheminée / : feu de fin d’année

Ordre est donné au roi / la nuit / de se lever / pour aller pisser

Lumière sur le dos des livres / : (la) lune dérivante
Light on the back of books / , a drifting moon

mouche de fin d’an / d’un vol rare contre la vitre / – solitude

cadavre de mouche / au coin de la table / fin de l’année

nouveau télescope des enfants / : la grosse lune / – dernier jour de l’an

°

d. (12/01)

de Kyoroku

18 décembre 2009

Imo wo niru
nabe no naka made
tsukiyo kana

Even to the saucepan
Where potatoes are boiling, –
A moonlit night.

Même pour la casserole
où des pommes-de-terre bouillent,
une nuit de lune.

Kyoroku

(dans HAIKU de Blyth, p.287)

de Bonchô

17 décembre 2009

Machinaka wa
mono no nioi ya
natsu no tsuki

In the market place,
The smell of something or other, –
The summer moon.

Sur la place du marché
l’odeur de ceci ou de cela –
La lune d’été.

Bonchô.

(dans HAIKU de Blyth, p.264)

de Shiki

17 décembre 2009

Izakaya no
kenka mushidasu
oborozuki

The quarrel
Inthe ale-house,
Revived by the hazy moon.

La querelle
dans la brasserie
ravivée par la lune embrumée

°

Haioku ni
niwatori asobu
fuyô kana

By the ruined mansion,
Fowls roaming
Among the hibiscus.

Près du manoir en ruine
la volaille court
parmi les hibiscus

Shiki

dans HAIKU de Blyth (p.264)