Posts Tagged ‘‘La Voie négative’’

« Bulles » par Wei Wu Wei

29 août 2012

 » Une myriade de bulles flottaient à la surface d’un fleuve. « Qu’êtes-vous ? » leur demandai-je alors qu’elles passaient au fil du courant.
« Je suis une bulle bien sûr », répondit près d’une myriade de bulles; et il y avait dans leur voix surprise et indignation comme elles passaient.
Mais de temps à autre, une bulle isolée répondait : « Nous sommes ce fleuve », et il n’y avait dans sa voix ni surprise ni indignation mais simplement une paisible certitude.  »

Wei Wu Wei, pp. 235-236 de La Voix négative Éd. de la Différence, 1977, 2011.

Publicités

WEI WU WEI : « La transmission de la vérité » // – le haïku ?

31 juillet 2012

°

« C’est un événement à la fois désolant et extraordinaire que de constater que les gens de notre époque semblent psychologiquement incapables de comprendre aucune thèse qui ne soit exposée en une structure élaborée à l’aide du verbiage.
L’expression concentrée d’une quelconque thèse est considérée comme un « aphorisme », écarté comme formulation impropre, qu’il faut ignorer.
Cependant, comme le savait tout sage, les exposés discursifs détruisent la vérité qu’ils sont supposés transmettre. La véritée se trouve étouffée par trop de dissertation verbale, et pour ainsi dire mort-née.
La vérité vivante ne peut être transmise enveloppée dans le verbiage, car factuellement elle ne peut pas être transmise du tout. Elle ne peut être qu’évoquée par l’indication appropriée dans le dispositif mental d’un autre, et pour ce faire, la suggestion, brève, stimulante, et spontanée, peut seule réussir. »

Wei Wu Wei, ch.71 de La Voié négative, éd de La Différence (p.184)

°

– Est-ce pour cela que l’on a pu dire, par ailleurs, que « le haïku est la poésie du zen » ?

D.