Posts Tagged ‘écriture’

Les 1012 haikai de Bashô – 226)

13 février 2012

°

poésie comique
dans le vent d’hiver j’ai l’air
de Chikusai

(hiver 1684)

NB : Le « kyôku » (« haïkaï comique ») et le « kyôka » (« tanka comique ») sont deux genres différents, mais « kyôka » est le terme le plus ancien, parce que le waka est plus ancien que le haïkaï. On considérait que ces strophes étaient comiques ou folles parce qu’elles se référaient au travail de l’écriture (…). Chikusai était un pauvre médecin-poète qui voyageait en composant des vers drolatiques pour amuser ses patients aux dépens des poètes pompeux.

°

(à suivre : 227-1012)

Publicités

essai d’appréhension du « je » dans le haïku

22 septembre 2009

°
(d’après anna :)

dans le haïku
le je
n’est que décor,

participant dilué du paysage

°°

Le haïku n’est pas écriture du « je »
mais écriture du monde
( dont l’homme est
témoin modeste )

°

d.(21/22-9-09)

Ecrire

15 août 2009

°
°

Ecrire
c’est déblayer
des mots importuns
pour (ne) laisser
(que) ceux
qui font
lumière

*

Le temps
écrit

: le temps
décante.

°

d.(15/8/9)

L’écriture – kyôku

21 juillet 2009

°

L’écriture
quand elle m’échappe
quand elle s’échappe

°

d.(20/7/09)

Jardin Dumaine (Luçon, 85) – 28/7/03

27 juin 2009

1)

quatre grenouilles

aux quatre coins de l’octogone

crachent de l’eau dans le bassin de la fontaine

deux carpes nagent de concert

°

2)

La manche d’une dame

traîne dans le bassin

quelques poissons passent

°

3)

J’admire les rondeurs

de la grosse jeune fille

près du bassin octogonal

°

4)

Insectes à gros moteurs —

Assis sur la margelle du bassin

Le bruit de l’eau qui lave l’esprit

et le soleil qui chauffe les omoplates

mieux que des moxas chinois

°

– en attendant que le ciel gris

nous tombe dessus ?

°

5)

Les poissons font des tours

dans le bassin moussu

Ils ont même des nénuphars

pour se mettre à l’ombre

°

6)

L’écrit suit sa forme

Pas de pré-conception

juste la

conception

elle-même

°

7)

Dans le kiosque à musique

on n’entend

que des chants d’oiseaux

des roulements de pigeons

°

le moteur égal d’une tondeuse

la constance de la fontaine

et le gravier qu’on dérange un peu

°

quelquefois quelques voix

°

des gens dans leurs corps se promènent

°

(28/7/03)