Posts Tagged ‘5/5/2012’

COMPTE-RENDU complet du kukaï de Paris n° 67

5 mai 2012

Hier, en présence de 7 personnes,
deux haïkus (/ senryûs) ont obtenu 5 voix :

sombres jours passés
il me change les idées
ce repas d’enterrement

: de Philippe Bréham,

et :

un chewing-gum
dans l’oeil du candidat –
veille d’élections

: de Daniel Py.

°

Avec 3 voix, suivent :

En apesanteur…
au centre d’un nuage
de méduses bleues

: de Danièle Georgelin,

Giboulées –
le train file droit
dans l’arc-en-ciel

: de Gwenaëlle Laot,

Sous l’eau, tour à tour,
les nuages éteignent…
les coraux

: de Danièle Georgelin.

°

Avec 2 voix :

alerte au tsunami
dans l’attente oppressée
les filaos frissonnent

: de Gilbert Stern *,

Il parle, il parle…
Finit par me prendre la tête
le coiffeur !

: de Patrick Fetu.

°

* , qui a raconté cette alerte au tsunami sur une plage de la Réunion, valable jusqu’à 19 heures… C’était, heureusement, une fausse alerte, mais les maîtres-nageurs, à l’heure de leur fin de service (18 heures), ont rangé leur matériel et quitté tout simplement la plage ! – ce qui a donné lieu à ce « senryû » improvisé :

alerte au tsunami
les maîtres-nageurs
plient bagage **

** ou : / lèvent le camp ( ?)

(d.p.)

°

Ont également été remarqués :

dessous –
que mettre
dessus

: de Valérie Rivoallon,

Le désert (,)
jusqu’au bord de la mer (…)
l’aigrette immobile

: de Danièle Georgelin,

les tulipes dans le vase
penchent la tête
méditation

: de Gilbert Stern,

le vent souffle
dans la cuisine
la cocotte siffle

: de Gwenaëlle Laot,

souffles de la nuit
se soulèvent les feuilles du saule
la lune !…

: de Philippe Bréham ;

et aussi :

Dans sa chambre
à petits pas hésitants –
tuer le temps

: de Patrick Fetu,

et :

le soleil
entre les orteils
– levers

: de Valérie Rivoallon.

°

Notre prochain kukaï de Paris (n° 68) aura donc lieu samedi 2 juin, à 16h30, au bistrot d’Eustache !
En seconde partie, Valérie Rivoallon, et Philippe Bréham vous y entretiendront du senryû !

°

Bien à vous,

Daniel !