Archive for juin 2019

« Where Light Begins » par G. Rosenstock – 3)

26 juin 2019

(tr. fr. : D.P.)

p. 21 :

flicking their tails / out of habit / cows in the chill of autumn

remuant leur queue / par habitude / des vaches dans le froid de l’automne

p. 22 :

empty / circus field / one / lonesome / elephant / turd

cercle / de cirque / vide / seule / une bouse / d’éléphant

p. 23 :

slipping over morning fields / a sunday / catches the hare’s urine

glissant sur les champs matinaux / un rayon de soleil / capture l’urine d’un lièvre

p. 24 :

wolf-whistle! / the unintended girls / turns her head

sifflement admiratif ! / la fille non concernée / tourne la tête

all that’s left of the night / two crows / on a branch

tout ce qui reste de la nuit / deux corbeaux / sur une branche

p. 25 :

past and future lives / in the unblinking eyes / of a king cobra

vies passées et futures / dans les yeux fixes / d’un cobra royal

sun over the Himalayas / my mule drinks / from the Ganges

soleil au-dessus de l’Himalaya / ma mule boit / dans le Gange

p. 30 :

dying notes of a bagpipe — / singly and in groups / swallows disappear

notes mourantes d’une cornemuse / seules et en groupes / les hirondelles disparaissent

p. 31 :

from what unknowable universe / beyond Hubble — / the cat’s green stare

de quel univers inconnaissable / au-delà de Hubble — / le regard vert du chat

frosty morning… / the dead cat’s paw / reaches to the sun

matin de gel… / la patte du chat mort / en direction du soleil

p. 32 :

criss-crossing the sky / the way to nowhere — / swallows vanish

entrecroisant au ciel / un chemin vers nulle part — / les hirondelles disparaissent

p. 34 :

planting tulip bulbs / their future color / in this evening’s sky

plantant des bulbes de tulipes / leur future couleur / dans le ciel de ce soir

crows over Clonmacnoise / their wing-beats / bringing the darkness down

corbeaux sur Clonmacnoise / leurs battements d’ailes / font descendre l’obscurité

p. 35 :

slanting rain / the seagull flying / at an angle

pluie penchée / la mouette vole / de travers

lemon tree / in the shade — / not really!

citronnier / à l’ombre — / pas vraiment!

full moon / filling the eye / fully

pleine lune / emplissant l’oeil / pleinement

°

(à suivre…)

 

Publicités

« Where Light Begins » par G. Rosenstock – 2)

23 juin 2019

(tr. fr. : D.P.)

°

p. 8 :

Bombay, / rags on a pavement / a body stirs in them

Bombay, / guenilles sur un trottoir / un corps y bouge

p. 9 :

dark morning / a crow / looks down a chimney pot

matin sombre / un corbeau regarde / dans un tuyau de cheminée

p. 10 :

our daughter / two hearts beating in her now / how strange

notre fille / deux coeurs battent maintenant en elle / comme c’est étrange

p. 15 :

with his one good hand / a scarecrow / points to the moon

de sa bonne main / un épouvantail / montre la lune

p. 16 :

baby frog! who was your mother / where is she now / this autumn day

bébé grenouille! qui était ta mère / où est-elle maintenant / ce jour d’automne

p. 18 :

their first full moon — / all the tadpoles / eerily quiet

leur première pleine lune / tous les têtards / étrangement calmes

p 19 :

leaping back into the pond / what only yesterday / was a tadpole

re-sautant dans la mare / ce qui hier seulement/ était un têtard

p. 20 :

watering the magnolia — / ah, that’s where you’re hiding! / pesky midges

arrosant le magnolier — / ah, c’est ici que vous vous cachez! / sacrés moucherons

sheep-droppings / a baker’s dozen / each one the same

crottes de moutons / 13 à la douzaine / toutes semblables

ah! mounting each other / with such gentleness / August evening clouds

ah! grimpant l’un sur l’autre / avec tant de douceur / nuages d’un soir d’août

°

(à suivre…)

 

 

 

« Where Light Begins » par Gabriel Rosenstock – 1)

21 juin 2019

Where Light Begins (Où commence la Lumière) :

Haiku by (Haïkus de) Gabriel Rosenstock.

Edited by (Édité par) Mícheál Ó Haodha – Original Writing Ltd., Dublin (Ire.), 2012.

(Extraits – Traduits de l’anglais par D. Py) :

°

p. 1. :

sickle moon – / reaping / emptiness

faucille de lune – / moissonnant / le vide

°

p. 2. :

fish-vendor testing / the knife’s edge – / seagulls cry

le poissonnier teste / le fil du couteau – / cris de mouettes

outside the Guggenheim / the shape / of real trees

hors du musée Guggenheim / la forme / des vrais arbres

°

p. 3. :

church bells – / where are they all going ? / swarms of ants

cloches d’église – / où s’en vont-elles toutes ? / essaims de fourmis

°

p. 4. :

a magpie / sipping beakfuls / of its latest image

une pie / sirotant à petits coups / son dernier reflet

foghorn… / little by little / the world disappears

corne de brume… / peu à peu / disparaît le monde

°

p. 5. :

flea market in Valparaiso / a German helmet / eaten by rust

marché aux puces à Valparaiso / un casque allemand / rongé de rouille

three stabs at nothing! / the heron shakes its head / in disbelief

trois coups pour rien! / le héron hoche la tête / incrédule

°

p. 6. :

island post box / the empty thud / of a letter

boîte à lettres de l’île / le choc creux / d’une lettre

°

p. 7. :

drizzly morning… / a pigeon savors / a drunk’s vomit

matin de bruine… / un pigeon savoure / le vomi d’un ivrogne

°

(à suivre…)