Sôkan (1464-1552)

Sôkan (1464-1552)

Un des plus grands maîtres du haïkaï, élève de Ikkyû (1394-1481), et moine.

Posant ses mains sur le sol

la grenouille respectueusement

récite son poème

(Un verset d’Issa s’en rapproche :)

La grenouille

assise, chante

comme Saigyô

(Saigyô (1118-1190) devint moine à vingt-trois ans et voyagea à travers tout le pays en composant des waka).
Sôkan fait partie de ceux qui établirent le lien fondamental entre haïkaï et humour. Il ne perdit jamais son sens de l’humour, jusqu’à sa fin. Son poème de mort est un waka :

Si les gens demandent

où est parti Sôkan,

répondez-leur :

« Il est parti pour affaires

dans le monde d’après »

(Sôkan fait constamment des jeux de mots, et ici le jeu de mots porte sur « yo », le monde, et « yô », les affaires.)

On dit qu’il écrivit dans son journal :

Grande classe : les visiteurs qui partent tout de suite

Classe moyenne : ceux qui s’en retournent le jour-même, et

ceux qui restent : les plus vils d’entre tous. »

Cent-cinquante ans plus tard, Etsujin (1656-1702), un des « Dix Sages » de Bashô, écrivit :

Même si l’on m’appelle

le plus vil des visiteurs, 

ce logis fleuri!

, signifiant que même ainsi il chantera les fleurs de cerisiers :

gege no ge no kyaku to iwaren hana yo yado

Ce « ge-ge », Issa l’utilisera plus excessivement encore :

Pauvre, pauvre, oui, pauvre,

la plus pauvre des provinces, et pourtant

sentez cette fraîcheur!

en répétant sept fois ce son « ge » :

gege mo gege gege no gekoku no suzushisa yo

comme pour enfoncer les clous du cercueil de sa pauvreté : pauvre homme dans un pauvre village d’une pauvre province. Mais du fond de cette pauvreté il s’écrie : « Comme sont plaisants les courants frais qui viennent jusqu’à nous! »

S’ils passaient sans bruit

les hérons ne seraient

qu’une ligne de neige

à travers le ciel 

Même au moment

où mon père mourait,

je continuais de péter.

 

°°°

(à partir de « Haiku » de R.-H. Blyth.)

(trad. fr. : D. Py)

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :