Shaku Chôkû (Orikuchi Shinobu) (1887-1953) par Makoto Ueda

in Modern Japanese Tanka, pp. 85-96 (Extraits) :

Un de ses livres, publié en 1948 lui valut un Prix de l’Académie des Arts. Elu au Conseil Japonais de la Science. Gagna le Prix de l’Empereur pour un coffret de ses oeuvres complètes en 32 volumes. Le Prix Shaku Chôkû, à sa mémoire, est l’une ds plus grandes distinctions que peut recevoir un poète de tanka.

°°°

Quel enfant

fait voler ce cerf-volant?

 

le dernier jour de l’année

 

dans le vaste ciel vide

un bruit de claquement

tard la nuit dans la cuisine

éclairée par le feu

je fais bouillir du poulet, rôtir du poisson

et prends du bon temps tout seul

ma recherche

visant à découvrir et dire

 

comme était beau

l’amour dans le passé lointain

 

s’approche de sa fin

une lampe à huile corpulente

que j’ai portée

remplit mon coeur de joie

 

comme la connaissance ancienne

elle reste là, silencieuse

bizarrement formée

une poupée

 

de temps en temps

semble venir danser

 

hors de  mon esprit

parmi les centaines

de patients tuberculeux

 

j’en vois une

toute creusée par l’âge

 

mon ancien amour

°°°

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :