Kitahara Hakushû (Kitahara Ryûkichi)(h)par Makoto Ueda

in Modern Japanese Tanka, pp. 72-84 (extraits) :

Kitahara Hakushû (Kitahara Ryûkichi)(h.)(1885-1942) :

°°°

un enfant malade

joue de l’harmonica

dans la nuit

au-dessus du champ de blé

une lune jaune s’élève

presqu’invisible

au bout de mon doigt

une cicatrice bleue

douloureusement absorbe

l’éclat de l’été

mon oncle

soignant une attaque cardiaque

dans sa maison de campagne

regarde une fleur rouge

ce soir de printemps

chacune posée

sur une épaisse feuille d’oignon

des libellules

regardent apeurées

dans la lueur pourpre du couchant

DANS UN HÔPITAL DE TOKYO, PENDANT L’ETE 1911 :

solitude de l’été

tandis que l’anesthésiant lentement

engourdit mon esprit

le chant d’un insecte

résonnant comme une cloche

après avoir laissé ma femme

me quitter à cause de notre pauvreté

j’assemble

un treillis pour mes volubilis

avec des bambous et une corde

presqu’invisible

sur l’eau courante

une bulle bleue

touchée par les plumes caudales

d’un hochequeue

jour d’hiver

sur un plat froid

git un faisan

ses yeux semblent blancs

paupières fermées

pendant un accès

de toux intense

qui étrangle presque la gorge

un calme étrange

une fraction de seconde

°°°

(tr., d’après M.U. : D. Py).

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :