Maekawa Samio (1903-1990) par Makoto Ueda

in Modern Japanese Tanka, pp. 145-156 (Extraits) :

Prix Shaku Chôkû en 1971. Académicien de l’Académie d’Art Japponais en 1989.

°°°

si je pouvais seulement

nettoyer à fond l’intérieur

de mon corps

et le remplir de ces

vertes feuilles de jonquilles!

parce que ma chambre

est remplie du parfum

des fleurs

mes pensées de mort sont devenues

un peu fleuries

monumental

idiot que je suis

j’ai envoyé un parapluie

à réparer

au magasin de bicyclettes

sur la plage de sable

un homme sans yeux ni nez

abandonné

depuis quand

personne ne peut le dire

le jour de ma naissance

tous les champs et les collines

étaient dans un brouillard épais

rendant impossible

la vue de ma mère

quand le jardinier

ouvre l’eau

des fontaines

le matin se transforme

en parc paisible

à chaque tremblement

elle pond un oeuf

la mite blanche

pourquoi est-ce venu à mon esprit

cette nuit de gel?

avec la plume bleue

de la queue d’un faisan

dépecé et mangé

à notre dîner d’hier

j’essuie le dessus de mon bureau

°°°

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :