Compte-rendu du kukaï de Paris 108

En présence de 17 personnes, ce samedi 9 janvier, 54 haïkus ont été échangés. 33 d’entre eux ont obtenu une ou plusieurs voix.

 

Avec 4 voix :

 

dans les yeux

du vieil homme

le blanc de l’hiver

 

: Patrick Fetu;

 

ses seins fermes

sous le chiffon à poussière

je repasse une fois

 

: Antoine Gossart.

°

Avec 3 voix :

 

Garonne en crue

les mouettes de l’enfance

à contre-courant

 

: Jacques Quach.

°

Avec 2 voix :

 

crèche de Noël à l’Ehpad *

les résidents

devant l’aquarium

 

: Daniel Py;

* = Etablissement Hospitalier Pour Adultes Dépendants

 

Derrière le paravent

Le lavabo de faïence

garde ses secrets

 

: Catherine Noguès;

 

La goutte de pluie

sur les mains de l’aveugle

contient le ciel

 

: Nicolas Lemarin;

 

quelques taches brunes

sur les pages du vieux livre

… sur mes mains aussi

 

: Patrick Fetu;

 

qui d’elle ou de moi

est le plus ivre ?

une mouche dans mon verre

 

: Paul de Maricourt;

 

sous-marin

dans son bain –

le vacarme du monde

 

: Valérie Rivoallon;

 

Voleur de chaussures –

puissent-elles te guider

vers d’autres larcins

 

: Michel Duflo.

°

Avec 1 voix :

 

A la porte du cimetière

trois vieux amis

parlent rhumatismes

 

: Daniel Py;

 

assis au bord du sentier

je me sentis épié –

c’était la montagne !

 

: Philippe Bréham;

 

aube d’hiver –

urgence absolue

d’un second café

 

: Michel Duflo;

 

Branches nues

sur la marge du ciel

calligraphie d’hiver

 

: Nicolas Lemarin ;

 

Compter jusqu’à cinq

Sur chacune de ses mains

Contempler le ciel

 

: Lise-Noëlle Lauras;

 

crépuscule d’automne –

au fond du cendrier le mégot

encore incandescent

 

: Minh Triêt Pham ;

 

déchéance de nationalité –

mon steak à moitié

bleu marine

 

: Minh Triêt Pham;

 

Des cacahuètes

Dit le licencié

Voici ma prime

 

: Lise-Noëlle Lauras ;

 

Entre deux pluies

longue lettre au percepteur

pas le temps de rêver

 

: Roselyne Fritel ;

 

fin de décembre –

mon compte bancaire

anorexique

 

: Minh Triêt Pham ;

 

Légère absence

Elle caresse son ventre

de sept mois

 

: Monique Leroux-Serres ;

 

le mimosa en fleurs

S’enivre dans le vent –

Tout est là

 

: Catherine Noguès ;

 

lever de lune –

du regard la suivre

jusqu’aux toilettes

 

: Michel Duflo ;

 

Maison de campagne

seule l’araignée au chaud

dans l’abat-jour

 

: Antoine Gossart ;

 

nid d’hiver –

rêver d’ailes

pour s’y blottir

 

: Isabelle Freihuber-Ypsilantis ;

 

Nouvel An –

pour seul voeu

un virus numérique

 

: Christiane Ranieri ;

 

Nuit sans lune –

les premiers flocons éclairent

doucement les monts

 

: Danièle Etienne-Georgelin ;

Parc du château

les oies sauvages apprivoisent

les promeneurs

 

: Marie-Alice Maire ;

 

pluie sur la tombe –

orpheline aussi

de sa voix

 

: Isabelle Freihuber-Ypsilantis ;

 

pressée –

du vent

dans les herbes

 

: Valérie Rivoallon ;

 

Tante Alice

ses joues

aux odeurs de bonbons

 

: Patrick Fetu ;

 

Une corneille du parc

croasse sur son écho

elle n’est jamais seule

 

: Nicolas Lemarin ;

 

virage à droite –

la galette des rois

devient citoyenne

 

: Valérie Rivoallon

°

O voix, mais remarqués (commentés, discutés) :

 

au lever du jour

sur la neige

lire la nuit

 

: Antoine Gossart ;

 

brume automnale

les platanes peu à peu

deviennent fantômes…

 

: Philippe Bréham;

 

Le compte est bon –

jogging des pompiers

15 shorts et… 30 cuisses !

 

: Danièle Etienne-Georgelin ;

 

le temps d’un orage –

retrouver l’humilité

de nos ancêtres

 

: Ben Coudert ;

 

mes hématomes

le ciel, tes yeux et la mer –

nuances de bleu

 

: Ben Coudert ;

 

Réception –

un vrai sport

l’approche du buffet

 

: Danièle Etienne-Georgelin.

 

°

 

Pour terminer la soirée, Marie-Alice Maire a commenté et lu certains haïkus du dernier recueils de Bruno Robert : Parcelles d’elles, éd. Tapuscrits.

°

Notre prochaine réunion aura lieu

samedi 30 janvier 2016 à 15 h, au bistrot d’Eustache.

°°°

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :