C-R du kukaï de Paris n° 106 du 28/11/15

18 personnes hier autour de notre fidèle table du bistrot d’Eustache, pour notre 106è kukaï.

38 haïkus échangés, dont 22 obtinrent une ou plusieurs voix :

°

(7 à) 1 voix :

au couchant d’automne

sa chevelure si rousse…

plus qu’un souvenir

: Marie-Alice Maire;

colline boisée

calvitie de saison

je foule les feuilles

: Alice Schneider;

flaque après flaque

la sciure rougit –

ombres noires

: Patrick Fetu;

regarder la mer

et rien d’autre

: Patrick Fetu;

tu peux traverser

le petit bonhomme est vert

trop tard il est rouge

: Philippe Gaillard;

Un café serré!

Perdue dans ses anecdotes

La dame au comptoir

: Catherine Belkhodja;

23 heures

sur la toile la nouvelle

fait l’effet d’une bombe

: Cécile Duteil.

°

(7 à) 2 voix :

De l’automne à l’hiver

De ces jours éphémères

En ai-je vécu un seul

: Lise-Noëlle Lauras;

J’ai mangé des raisins

Et fait voler des pépins

Dans l’air

: Hiro Hata;

jour de pluie –

si loin et déjà

plus qu’une ombre

: Isabelle Freihuber-Ypsilantis;

Oreiller d’herbes

mes cils dans les nuages

sieste heureuse

: Nicolas Lemarin;

parc désert

feuilles mortes au vent

un vieux couple les regarde…

: Philippe Bréham;

Pleine lune me regarde

par la lucarne

moi de même

: Alice Schneider;

sur la vitre gelée

je pose mes lèvres chaudes

– départ imminent

: Christiane Ranieri.

°

(3 à) 3 voix :

coin de rue –

toujours le même

sans sa silhouette

: Isabelle Freihuber-Ypsilantis;

retour en terrasse

les rires fusent plus fort

que le bruit des balles

: Philippe Gaillard;

Vitrines de Noël –

l’enfant découvre son château

dans les nuages

: Danièle Etienne-Georgelin.

°

(4 à) 4 voix :

Avant Match

Minois sérieux des fillettes

Minute de silence

: Danièle Etienne-Georgelin;

douche –

à travers le rideau

l’ombre du chat

: Valérie Rivoallon;

veillée –

le doux tintement de

sa cuillère à thé

: Eléonore Nickolay;

Ville de lumière

dans la nuit un texto

« tout va bien ? »

: Cécile Duteil.

°

(Un à) 5 voix :

lac de montagne –

elle ôte son maillot

et tous mes doutes

: Minh-Triêt Pham.

°°°

Bravo et merci à tou(te)s !

°°°

 

Patrick Fetu nous a présenté et apport son dernier (bel) ouvrage :

de vagues… en l’âme

éd. Unicité, oct. 2015.

: haïkus (en bilingue français-anglais) et photos.


Gilbert Stern a distribué des foyers pour un Concert de Noël

dans lequel il jouera (saxophone) : dimanche 13 décembre, à 15 h au Conservatoire de Saint-Maur (94).

Hiro Hata nous a fait de la publicité pour l’exposition au Petit Palais : « Fantastique! » : « L’estampe visionnaire, de Goya à Redon et Kuniyoshi, le démon de l’estampe. (1/10/15-17-1-16);

pour le spectacle de danse (Buto) le dim. 29 nov. de 15h à 16h à l’auditorium

et il y a également des projections de films (à l’auditorium):

13 déc. : Kwaïdan, de Masaki Kobayashi (1964)

10 janvier : Les contes de la lune vague après la pluie, de Kenji Misoguchi (1953)

17 janvier : Cure, de Kiyoshi Kurozawa (1999).

Régalez-vous !

et au 12 décembre 15h30, bistrot d’Eustache, pour notre prochain kukaï de Paris (# 107) !

°°°

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :