« Une fantaisie arachnéenne » – D. Py – 30/10/15

°°°

Elle est à toile !
chante l’araignée
salivant
d’avance

°

entre les fils de l’araignée
une étoile

°

entre les cordes
de l’araignée
(des) pattes de mouches

°

L’araignée
partage-t-elle son repas
avec ses fils ?

°

ce matin
la neige a peint
la toile de l’araignée

°

séchant
sur les fils de l’araignée
rosée

°

araignée du matin
chagrin
rosée

°

des perles de brume
pour le collier
/ pour les colliers
de l’araignée

°

au centre
de sa cible
l’araignée
fait flèche

°

Au centre
de sa cible
l’araignée
réfléchit ?

°

du coeur
les mille pattes
de l’araignée

°

femme-orchestre
, l’araignée

°

tout autour
de l’araignée,
ses gamelles…

°

comme un fil
l’araignée
qui jeûne ?

°

Quand l’araignée
coupe-t-elle le fil
de son nombril ?

°

L’araignée
est son propre
cordon (ombilical)

°

L’araignée a-t-elle du mal
à se (con)centrer ?

à se (con)tenir
sage ?

°

De fil
en aiguille
les poèmes
de l’araignée

°

Parlons aiguille(s),
dit l’araignée

°

Cherche-t-elle en rond
son métier ?

°

son métier
tissé,
l’araignée
pause

°

Spinnrad
immobile

°

rouée, l’araignée ?

°

enrouée, l’araignée ?

°

(son) rouet au repos

°

sa roue
ne tourne pas :
c’est là son leure !

°

L’araignée
attend
son leurre

°

fait-elle son leurre ?

°

se monte-t-elle un baratin ?

°

l’heure de l’araignée :
son invisible
immobile rouet

°

s’appellerait-elle Marguerite ?

°

Pour avaler son brouet
l’araignée
doit saliver
un max

°

Max, l’araigné
a probablement à faire
ailleurs

°

L’araigné,
blessé,
n’en est que plus dangereux

°

L’araigné :
celui qui a perdu une patte
à la bataille de… ?

°

Amputée
de ses oeufs,
l’araignée ?

°

lampadaire
ampoulé(e)
spring-chicken ?

°

spring-spider ?
L’araignée
ne fait pas le printemps

°

à la saison morte
l’araignée sèche

°

se met en boule

°

l’araignée déboule

°

l’araignée déroule

°

S’en faire ?
l’araignée repasse
ressasse
médite
un éloge de l’immobile

°

rangée, au garage,
l’araignée
moteur poupée

°

à la proie – où ?
– ah !

°

quelquefois l’araignée
a le vent
en poupe

en poupons

l’araignée pouponne,
quelle prouesse !

seule maîtresse à bord

(de ses) mille sabots

mille sabords

A l’abordage !
et l’araignée
met ses / les voiles

°

L’araignée
se maquille-t-elle
pour séduire
sa proie ?

°

Pour aller
en châsses ?

°

une araignée tigrée
(qui) fait le zèbre ?

Quelle bille de clown !

L’araignée brille(-t-elle)
par son absence
(en notre absence) ?

°

Savoir se faire oublier,
la ruse de cette poupée russe ?

°

comme si rien n’était
ou si peu

puis : HALLOWEEN !

°

(l’araignée)
monte sur son grand cheval

°

L’araignée,
du balai !

°°°

dp. Millau, 30/10/2015.

Publicités

Une Réponse to “« Une fantaisie arachnéenne » – D. Py – 30/10/15”

  1. Marcel Peltier Says:

    l’art
    règne
    eh !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :