« Un mois au pays de Bashô » : Ion Codrescu – (Extrait)

Entre le 19 Août et le 19 septembre, Ion Codrescu (Roumanie) entreprit un voyage au Japon. Il en fit cet article publié dans sa revue « Albatros/s » 1998-1999, pp.91-94. J’en ai retiré (/ traduit) seulement un extrait (p.93) :

« Le haïku japonais contemporain connaît différents styles grâce aux différents maîtres de haïku qui sont à la tête d’associations ou de groupes. J’ai admiré l’unité des membres de chaque groupe et le respect qu’ils ont pour leur maître. En occident, quand quelqu’un apprend les rudiments de l’écriture du haïku et a déjà des dizaines de poèmes, il / elle publie un recueil. Après un temps, quand cette même personne a d’autres dizaines de haïkus il / elle publiera un autre recueil, etc. Au Japon une telle chose ne se produit pas souvent. Les haïjins japonais sont plus exigeants. Ils disent qu’on peut publier un livre de haïkus seulement quand on a une longue expérience dans l’écriture de ce poème, et pas seulement un ou deux ans. J’ai rencontré d’excellents poètes qui écrivent des haïkus depuis vingt ou trente ans, qui ont publié des centaines de poèmes dans différentes revues mais qui n’ont pas publié de recueil. « 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :