Senryu – L’ère Bunsei – 34-36)

CHAPITRE IX : L’ère Bunsei (1818-1830)

Pendant ces années furent publiés les tomes 71 à 110 des Yanagidaru. En 1819 Issa termina Oraga Haru. Nous pouvons dire aussi que les haïkus d’Issa ont plus d’humour que les senryûs eux-mêmes. Il mourut en 1827. Ryôkan mourut quatre ans plus tard, également.

« Je ne l’ai porté
que deux fois »,
gromelle la femme

: Elle vint avec ce beau kimono en tant que jeune épouse, mais son mari va déjà la mettre au mont-de-piété, après qu’elle ne l’a porté que deux fois.

La lune lui dit
de se lever et d’éteindre
la lampe de jour

: Dans la poésie japonaise, il n’y a que le senryû qui personnifie, qui regarde avec animisme les objets du monde extérieur.

Le bateau s’approchant
froissa la lune
dans la rivière

La servante vertueuse :
sa corbeille seule
grossit des lettres d’amour

Les gâteaux de riz de printemps
se changeant en cailloux
sont couverts de mousse

: Ceci est une parodie de l’hymne national, tiré du Kokinshû, en 1893 :
« Mon Seigneur
vivra mille, huit-mille générations
jusqu’à ce que les cailloux
devenant rochers
se couvrent de mousse. »

Un fantôme nègre
est troublé
quand il apparaît

: Un fantôme noir la nuit est pratiquement invisible et pratiquement inefficace ! Il est difficile d’effrayer les gens avec rien !

Sur la statue de pierre de Jizô
la mousse et le lichen
ont l’air de syphilis congénitale

: Ceci est une critique de « sabi », de la vue artistique et poétique de la nature et de ses exubérances silencieuses.

Le bébé qu’il va abandonner
lui sourit ;
il fond en larmes

Dans chaque région
la lune est sombre :
une bonne moisson !

: Dans le haïku, voir la lune sur chaque rizière est charmant et poétique, mais pour le fermier, il est bien mieux de ne pas la voir dans l’eau des rizières, parce que cela signifie que le riz a bien poussé et qu’il est épais.

Il a échappé au faucon,
mais à marée basse, il s’est fait ramasser
à la pêche aux coquillages

Le pin
de l’ermitage
est le cadran solaire de la véranda

Pigeons, corbeaux
et canards mandarins :
les trois instructeurs de la bru !

: On dit que les pigeons observent très soigneusement la hiérarchie, les jeunes toujours en-dessous des plus anciens ; que les corbeaux nourrissent leurs petits avec soin et longtemps ; et les canards mandarins sont un modèle de fidélité et d’amour maritaux.

Son tempérament colérique
rendit célèbre
la loyauté des quarante-sept rônins

: Si Asano Takumi no Kami avait su garder son sang-froid, il n’aurait jamais frappé Kira Kôzuke, et les quarante-sept rônins n’auraient pas eu à montrer leur loyauté envers leur maître en se vengeant puis en se suicidant.

Dans le fossé où on lit :
« Ne commettez pas d’infraction »
il pisse comme un saule pleureur

: La forme du saule pleureur montre son impudence en pissant si gracieusement sur la pancarte même ; cela ajoute de l’insulte à l’offense.

La tempête hivernale
s’achève
dans l’âtre de l’ermitage

: Ceci est une parodie du verset de Gonsui :
« La tempête hivernale
s’achève
dans le bruit de la mer »

Le senryû emprunte le langage du haïku pour faire ressortir le contraste entre le poétique et l’utilitaire.

« Ou peut-être… »
: la mère va voir
aux thermes le matin

: Le fils est allé au quartier de plaisirs et n’est pas encore revenu.

La peinture à l’encre de Chine
du héron blanc dans la neige :
seulement un bec et les pattes

Se rabibochant –
la voix de la femme
redevient normale

Priant et courbant la tête,
il change de religion
chaque fois qu’il vend un rosaire

: Pour la secte Shinshu il murmure « Namu-amidabutsu » ; pour la secte Nichiren : « Namu-myôhôrengekyô », selon le visiteur.

°°°

(à suivre, l’ère Tempô,…)

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :