« L’Anthologie du haïku » – 3) Mykel Board –>

Mykel Board :

Au travers de jumelles
une femme me regarde
au travers de jumelles

près de l’affiche « Recherché »
l’homme au bouc

tirant et quémandant
au bout de sa laisse
le propriétaire du chien

Bob Boldman :

miroir mon visage où je l’ai laissé

des feuilles soufflent formant une phrase

brouillard,
petites culottes sur le fil

dans la tête
de la poupée
des coupures de presse

chaleur –
admirant l’ombre dans le chemisier

visage entourant une coupe de champagne

un moment dans la boîte de jade

dans le temple
un
battement de coeur

touchant les cendres de mon père

le jour s’assombrit dans le coquillage

le prêtre
son ombre prise
sous un clou

PREMIER JANVIER
les doigts de la prostituée froids

je termine en ombre

Miriam Borne :

réunion qui dure
j’étudie le dessin
gaufré sur la nappe

Jim Boyd :

ressac matinal
un chien remplit le ciel
de mouettes

Chuck Brickley :

le pantin
penché hors de sa boîte
cligne des yeux sous la pluie

à l’extérieur du pub
le marin
face au vent

quai désert
le mime salue
la lune

David Burleigh :

après la vaisselle
rangeant une assiette chaude
dans le buffet froid

Jack Cain :

le journal de quelqu’un
dérive avec la neige
à quatre heures du matin

attente :
des flocons de neige tombent
contre les phares

una ascenseur vide
s’ouvre
se ferme

°

(A suivre : James Chessing… )

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :