L’anthologie du haïku – Cor van den Heuvel – 1) Eric Amann, Kay M. Avila, Nick Avis :

Eric Amann :

Panneaux publicitaires
mouillés
sous la pluie
printanière

La tente du cirque
toute repliée :
brouillard d’octobre

La neige tombe
sur le parking vide :
veille de Noël

Un train de nuit passe :
les photos des morts tremblent
sur le manteau de cheminée

Les noms des morts
s’enfoncent de plus en plus
dans les feuilles rouges

Enterrement hivernal :
un ange de pierre tend sa main
vers le ciel vide

Kay M. Avila :

Coucher de soleil
un dernier parachute
descend en flottant doucement

Nick Avis :

Le printemps est là
les traces boueuses des pattes du chat
sur le rebord de la fenêtre

le soleil derrière les collines
le pêcheur rentre ses avirons
et dérive vers la côte

me languissant d’être près d’elle
je me souviens de ma chemise
pendant dans son placard

le téléphone
sonne une seule fois
pluie d’automne

la neige fraîchement tombée
ouvrant un nouveau paquet
de papier-machine

L’étoile du soir
juste au-dessus de la neige le bout
d’un aulne

des lumières septentrionales miroitent
une petite nyctale siffle
sur la côte lointaine

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :