Glossaire des termes relatifs au haïku : (T-U)

TABI : Voyage. Le voyage est un des sujets majeurs dans l’écriture du renga. C’est quelquefois le thème (ou DAI) d’une compétition poétique.

TANKA : « Poème court ». Le tanka consiste en 31 « unités sonores » réparties en 5/7/5/7/7. A existé comme forme lyrique depuis l’origine connue de la littérature (poétique) japonaise, quand il s’appelait UTA ou WAKA. La forme est semblable aux deux premiers versets d’un RENGA, ou est un TAN RENGA écrit par une seule personne, mais la tonalité du TANKA en est très différente. Le TANKA est lyrique et utilise plus de stratagèmes poétiques que le renga. Les deux parties du tanka doivent avoir un « pivot » pour occasionner un changement de ton, de lieu, de temps, et doit utiliser un langage et une diction élevés.

TAN RENGA : « Elégance courte, liée ». RENGA écrit par deux personnes, consistant en une strophe en 5/7/5 et un distique de 7/7 unités sonores.

TENJA : « Juge ». (Autre) terme assigné au juge d’un concours de poésie. En plus de choisir un vainqueur, il est supposé expliquer ses choix, et par là même éduquer les étudiants dans l’art de l’écriture.

TSUKEKU : « Verset ajouté ». La deuxième strophe, ou celle qui s’enchaîne à la précédente.

TSUKI NO KU : « Verset de lune ». Dans un KASEN RENGA, on mentionne la lune dans les versets n° 5, 14 et 27.

TSUKINAMI : Terme utilisé pour signifier la réunion mensuelle d’une association de haïkaï, dans les années 1830-44. Fut ultérieurement le nom donné au style d’écriture du haïkaï de cette époque.

UMON : Description d’une chose ou verset d’un renga ou d’un haïkaï qui possède une esthétique ou un art, ou un poème habilement écrit.

USHIN : « Avec coeur ». Le style sérieux, professionnel du renga. Terme désignant un renga qui a les « bonnes » conception et réalisation. Voir MUSHIN, son contraire.

UTA : « Poésie / Chanson ». Parce que la plupart des poèmes commencent par des chansons, c’est le mot le plus ancien qui désigne la poésie japonaise. Plus tard le terme de WAKA désigna toute la poésie japonaise, et UTA fut employé pour désigner principalement des chansons, ou des poèmes récités d’une manière chantante.

(à suivre…)

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :