A propos de l’écriture du haïku – (= kyôku :)

Dans le haïku,
ce qui n’est pas indispensable
n’est pas nécessaire.

dp.(22/11/14)

Publicités

2 Réponses to “A propos de l’écriture du haïku – (= kyôku :)”

  1. ressacar Says:

    Ça fait plusieurs fois que je parcours votre blog et que je lis les haïkus présents. Ça ne fait pas si longtemps que j’en compose de mon côté et je me questionnais sur le côté «nature» de la chose. Selon vous, est-il essentiel qu’un haïku comporte des mots de saison ou de nos jours, il ne faut pas se limiter à cela? Par exemple, celui de cet article parle uniquement de l’écriture du haïku.

  2. danielpy Says:

    Bonjour Ressacar !
    Au départ, oui, le haïku est un poème de nature (ou des rapports de l’homme avec la nature, de la nature avec l’homme…), écrit en 5/7/5 unités sonores au Japon… Mais dans le monde « moderne » il y a de plus en plus de ville, de moins en moins de nature, on écrit aussi de moins en moins suivant la « contrainte » formelle. Comme dirait Bashô : « le haïkaï c’est ce qu’on voit (touche, sent, expérimente) ici et maintenant ». L’environnement ayant changé, le haïku change aussi dans le même sens !… Si vous vous procuriez notre dernière anthologie du groupe (« kukaï ») que j’anime à Paris : ‘La Vallée éblouie’, éd. Unicité, oct. 2014 (www.editions-unicite.com), vous pourriez voir – ou bien sur le blog du « kukaï de Paris » : http://kukai.paris.free.fr/blog/ – ce qu’on peut y faire ! Amicalement, Daniel

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :