LA DÉCLARATION DE MATSUYAMA – 10-11/12

42) Le haïku accueille le monde autant qu’il se tourne vers lui.

La déclaration de Matsuyama, du 12 septembre 1999, a été faite par les personnes suivantes :
Arima Akito, Ministre Japonais de l’Éducation, Haga Toru, Président de l’Université d’Arts et de Design de Kyoto, Ueda Makoto, Professeur Émérite de l’Université de Stanford, Soh Sakon, Poète, Kaneko Tohta, Président de L’Association du Haïku Moderne, Jean-Jacques Origas, de L’Institut Français des Langues Orientales.

Note explicative : Le document original, écrit en japonais, reflète l’érudition et la profondeur de pensée des hommes cités ci-dessus. Comme pour la traduction du haïku, cela a été une tâche très difficile de rendre parfaitement son contenu profond en anglais. Cependant, dans un effort pour le présenter à la communauté internationale, nous avons préparé cette traduction provisoire.
Nishimura Gania, Tanaka Kimiyo, Ruth Vergin.
Déclaration de Matsuyama (Proposition) :
Par la présente, nous faisons les propositions suivantes basées sur la Déclaration de Matsuyama.
Fondation du Centre de Recherche du Haïku International Masaoka Shiki.
À Matsuyama, site originel du mouvement de la réforme du haïku, nous fonderons un Centre de Recherche pour le Haïku International, afin de faciliter la recherche, l’écriture, la formation, la publication, l’attribution de prix et la dissémination des
informations, etc. en vue de contribuer au développement du haïku comme poésie mondiale.
Voici une liste d’activités spécifiques :
1) Étudier la poésie et les poètes du monde qui possèdent l’esprit-haïku.
2) Réunir et trier les informations relatives au haïku dans son rôle de poésie du monde.
3) Composer du haïku en tant que poésie du monde.
4) Organiser des débats, conférences, symposiums sur le haïku mondial.
5) Désigner des poètes du monde qui possèdent l’esprit-haïku en tant que membres seniors.
6) Inviter des poètes de partout dans le monde en tant qu’étudiants et membres d’échanges juniors.
7) Donner des bourses à des poètes du monde qui possèdent l’esprit du haïku.
8) Décerner des Prix Internationaux de haïku à des poètes du monde.
9) Organiser un Festival International (biennal) de Haïku à Matsuyama ou dans une autre ville du monde.
10) Publier des articles, des recueils de haïkus, des rapports réguliers, et des publications sur d’autres sujets.
11) Transmettre des informations et élever la conscience autour du haïku.

Fondation du Prix International de Haïku « Prix Masaoka Shiki »
Pour promouvoir l’esprit du haïku dans la poésie mondiale, un Prix International de Haïku sera organisé au Centre de Recherche International sur le Haïku, pour les poètes du monde.
L’agenda spécifique est le suivant :
1) Juger des poèmes de différentes régions du monde et dans différentes langues, une fois par an.
2) Présenter les distinctions au Festival International de Haïku.
3) L’on recherchera des poètes de la carrure du Prix Nobel ; il n’y aura donc pas de vainqueurs certaines années.
4) Établissement des catégories « Contemporains » et « Posthumes ».
5) Attributions pécunières comme prix secondaires.

(Trad. : D.Py)

(À suivre… 12/12)

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :