Haïkus de Salim Bellen (UBDLA – 80-88)

La mouche du coche
sur le moine
progressant

Le moine se donne un coup
par erreur
quand il frappe la mouche

Ce n’est rien, une mouche !
se dit le pratiquant
quand ses pensées le grattent

Le moine et le vin
la mouche attend
qu’ils tournent au vinaigre

Le moine
chasse la mouche
elle revient au galop

On ouvre la fenêtre
quelquefois
pour distraire la mouche

Les hommes comme les mouches
se cognent souvent
à la transparence *

* cf Tierra de nadie, p. 62-2.

Le moine
ignrant
a pris la mouche

Chasse-mouche
ou bâton à merde
le kyosaku ! °

Une émeraude
sur l’excrément :
la mouche verte

(À suivre 89-222)

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :