Compte-rendu du Kukai de Paris n° 85

Résultats du kukaï de Paris n° 85 du 18 janvier 2014 :

En présence de 17 personnes, 56 haïkus furent échangés. 27 d’entre eux obtinrent une ou plusieurs voix.

Avec 7 voix :

minuit – / au bout de mon doigt / le brouillard
: Valérie Rivoallon.

Avec 6 voix :

premier à entrer / dans la nouvelle année / mon pied gauche
: Michel Duflo.

Avec 3 voix :

Mékong – / Seul à voguer ce soir / Le soleil couchant
: Isabelle Ypsilantis.

Avec 2 voix :

à l’ombre du pin / nous sommes trois / grâce à la lune !
: Philippe Bréham,

au bout du fil / de sa pelote grise / la banlieusarde
: Éléonore Nickolay,

cabane créole – / porté par le vent / un air de jambalaya
: Cécile Duteil,

Creux de l’hiver / la lumière / à l’intérieur
: Gwenaëlle Laot,

Grand Pardon – / En retrait deux femmes / fixent l’horizon.
: Patrick Fetu,

les enfants partis / la balançoire grince / au moindre souffle
: Roselyne Fritel,

Miroir / dans la buée / un sein
: Gwenaëlle Laot,

Nuit noire – / les lumières des réverbères / dansent sur la mer
: Lydia Padellec,

premières lueurs – / un serpent d’eau coupe / la rivière en deux
: Michel Duflo,

Soleil de décembre – / les oiseaux chantent / une autre saison
: Iocasta Huppen,

voie lactée – / je baisse la tête / pour ne pas me cogner
: Michel Duflo.

Avec 1 voix :

Avec un radiateur / et sans toiles d’araignée / Ah ! être ermite !
: Monique Leroux-Serres,

certains soirs d’hiver / la terre tourne / autour de la lune.
: Vincent Hoarau,

Ciel bleu d’automne – / la lune et les mouettes / au ras des vagues
: Lydia Padellec,

De la fenêtre / bras tendu vers les glaçons / l’heure de l’apéro
: Danièle Étienne-Georgelin,

jour d’anniversaire – / sur le reste du gâteau / un cheveu blanc
: Minh Triêt Pham,

le chauffeur de bus / termine son jeu de courses – / départ imminent
: Minh Triêt Pham,

Pensée – / À peine éclose / Déjà disparue
: Isabelle Ypsilantis,

petits vieux / autour de la crèche / attendant l’heure du repas
: Daniel Py,

Rien ne bouge / Dans la danse des flocons / Le cri d’une corneille
: Danièle Étienne-Georgelin,

semences en soldes / la vieille dame se ravitaille / pour le printemps
: Éléonore Nickolay,

Soleil glacé – / les yeux d’une corneille / me jettent un froid
: Marie-Alice Maire,

Sous le soleil timide / ses mains font pousser / des bourgeons d’envie
: Iocasta Huppen,

vitre embuée / elle dessine de son doigt / la pleine lune
: Marie-Alice Maire.

°

Furent également remarqués :

À travers la fenêtre / de ma voisine d’en face / deviner la mer
: de Lydia Padellec,

Soldes d’hiver / deux frères contemplent leurs / boîtes de billes
: d’Éléonore Nickolay,

et :

une guerre de plus – / l’enfant suit du regard / la dernière luciole
: Cécile Duteil.

°

Le prochain (86è) kukaï de Paris aura lieu le samedi 8 février 2014, même lieu, même heure.

°

À la suite du kukaï, Lydia Padellec a présenté (ainsi que les auteurs, qui ont lu des extraits de leurs recueils, aux éditions de la Lune bleue) :
• De seuil en seuil de Colette Nys-Mazure, avec les peintures de Jean-François Ramolino
• Le temps fait corps avec la terre de Sylvestre Clancier, avec les acryliques de Lydia Padellec
Un dîner clôtura cette (belle) soirée.

À très bientôt !

Daniel.

°

2 Réponses to “Compte-rendu du Kukai de Paris n° 85”

  1. Dabernat Veronique Says:

    merci pour ces jolis poèmes… qui ont la profondeur de la simplicité.   j’espère un jour parvenir à donner aux miens cette puissance poétique. Mais je n’en suis qu’à mes débuts.   Au plaisir de découvrir le compte rendu du prochain kukaï   Bien cordialement   Véronique

  2. Dabernat Veronique Says:

    bonjour Daniel,   voici pour partage mes premiers Haïku (habitant Clermont-Ferrand, il m’est difficile d’échanger…)    Noël terminé aux aiguilles déshydratée cheminée sourit

    sur la place vide les bancs attendent la chaleur d’un manteau de laine

    sous ton manteau rouge ta nuisette en confidence rires camouflés

    ruelle ensommeillée un parfum marrons grillés de quelle cheminée?

    Celui-ci est inversé : rires d’enfants, feuilles mortes sur le trampoline cotillons du Nouvel An

    Au plaisir   Bien cordialement   Véronique

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :