« Le recours au pronom « je » – Luigi Zoja

 » Le recours au pronom « je » (l’anglais « I ») dans nombre de produits à succès –
iphone, ipad, etc. – témoigne de la disparition de la honte du narcissisme, qui
était pourtant l’un des traits communs de la plupart des cultures
traditionnelles. »

Luigi Zoja
, psychanalyste italien, formé au C.G. Jung Institut de Zürich. Auteur de
nombreux essais dont ‘Storia dell’arroganza : psicologia e limiti dello
sviluppo’ (éd. Moretti & Vitali, 2003) et ‘La morte del prossimo’ (éd. Einaudi,
2009). Ses livres ont été traduits en 14 langues, mais pas en français…

D.

source : « La décroissance – Le journal de la joie de vivre » n°102,p.9.

Publicités

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :