haïkus inédits de Salim Bellen

°

Dédiés à Sofia Uzcategui (sur le thème de la neige) :

Papillons de nuit
alentour des réverbères
ah, premiers flocons

Sur ses poches vides
le clochard dans le métro
secouant la neige

Comme les amours
la neige des premiers jours
traîne dans la boue

Salim Bellen

°

Suis sur la piste d’un cahier de Salim contenant 500 haïkus, appelé « Un bâton dans les Andes », et d’un carnet de ses haïkus écrits entre janvier et mars 2003 !
… à suivre !

Publicités

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :