Les 1012 haikai de Bashô – 260)

°

260 (JR) – (253 K-C) :

nuages occasionnels
les gens peuvent se reposer
admirant la lune

Note :
automne 1685. Le poème se baserait sur le poème de Saigyo, dans son livre Sankashû :

« pas entièrement / de-ci de-là / les nuages couvrent / pour distraire la lune / et la décorer ».

(tr. K.-C. :
« Les nuages épars
nous reposent
d’admirer la lune »).

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :