Les 1012 haikai de Bashô – 259)

JR 259 (K-C 254) :

(Trois personnes vivant à Reiganjima arrivèrent chez moi tard hier soir. Leurs noms étaient tous les mêmes. Cela me rappela le poème de Li Po : « Buvant seul sous la lune », et je m’amusai à composer alors ce verset :

la coupe de vin (la lune)
remplie de trois noms
pour boire ce soir

Note : « 1685 – saisons mixtes. Reiganjima se trouvait sur la rivière Fukagawa, non loin du cottage de Bashô. Dans le poème de Li Po, il lève sa coupe pour saluer la pleine lune et remarque une ombre sur le sol en même temps que dans sa coupe. Il compte cela comme s’il y avait trois personnes ensemble. Bashô considère les trois personnes qui ont le même nom comme trois parties d’une seule personne, de la même façon que le décrit le poème de Li Po. Ce verset fut inclus dans l’essai de Bashô : « Trois noms ».

(Tr K-C : « Clair de lune – / Cette nuit la coupe de saké / s’emplit de trois noms ».)

Publicités

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :