Les 1012 haikai de Bashô – 257

257) R – (? K-C.)

Un oiseleur a probablement
aussi jeté son chapeau
coucou

Note (J.R.) :

Été 1685 – Bashô écrivit ce verset sur un éventail qui comportait l’image d’un oiseleur. Ce verset pourrait indiquer que Bashô était très fatigué de voyager.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :