George Swede ‘Almost Unseen’ Haïkus choisis 51-60)

George Swede Almost Unseen (Presque invisibles), Haïkus choisis : 51-60)

my wife plays Strauss
on the piano – walzing
willow shadows

ma femme joue Strauss
au piano – valsantes
ombres du saule

(ou :)

ma femme joue Strauss
au piano – les ombres
du saule valsent

waving good-bye
to the father – a clothesline
of children’s shirts

disant au revoir
au père – une corde à linge
de chemises d’enfants

ocean sunset
he whispers something
and her earrings glow

coucher de soleil sur l’océan
il murmure quelque chose
ses boucles d’oreilles brillent

just outside
the prison wall
a gopher mound

juste à l’extérieur
du mur de la prison
le monticule d’un gauphre

cool forest lake
as I slip off my shorts – the snort
of a bull moose

lac froid de forêt
comme j’enlève mon short – le grognement
d’un orignal

midday heat
grasshopper on the shady side
of the blade

chaleur de midi
une sauterelle du côté ombragé
de l’herbe

cold dawn rain
I turn to touch
my wife

pluie froide de l’aube
je me retourne pour toucher
ma femme

as I reach for
the lovely pink shell – the water
bends my arm

comme j’allais toucher
la jolie coquille rose, l’eau
détourne mon bras

after the abortion
she weeds
the garden

après l’avortement
elle désherbe
le jardin

the hum of the fan
cigarette smoke streams
through our silence

bourdonnement du ventilateur
la fumée de cigarette dérive
dans notre silence

(à suivre : 61/167)

Publicités

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :