Poèmes de mort de haijins : KAEN, KAFU (1).

°
KAEN
(mort le 13è jour du 9è mois de 1772, à 75 ans)

un chrysanthème d’arrière-cour
regarda le soleil couchant
et se fana

°
KAFU
(mort le 29è jour du 9è mois de 1784, à 36 ans)

Si je dois mourir,
que je meure alors
avant l’hiver

NB : « Kafu était le fils d’une famille de très riches pharmaciens de médecine chinoise. Il négligea les affaires de famille, à cause, apparemment, de ses ambitions littéraires et artistiques. La famille tint conseil pour le démettre de ses fonctions dans l’entreprise et lui construisirent un logement pour qu’il y vive. Il semblerait qu’il ait passé le reste de sa vie en tant que moine.
Kafu était ami du peintre et poète Buson, et comme lui, peignait de temps à autre. Kafu mourut à la fin de l’automne, deux jours avant la venue de l’hiver. »

Publicités

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :