Poèmes de mort japonais – JIKKO

°
JIKKO
(mort le 21è jour du 7è mois de 1791, à 69 ans)

La famille murmure
avec le docteur – des averses d’hiver
traversent leurs manches

NB : (…) Jikko exprima son opinion sur les poèmes de mort ainsi :

« Un soir, un ami vint en visite. Nous discutâmes haïku près de l’âtre et bûmes deux ou trois coupes de saké. Nous évoquâmes les poèmes de mort de vieux maîtres haijins et les larmes ruisselaient le long de nos joues.Nous nous consolâmes en disant que même si un homme meurt, son poème de mort restera pour l’éternité. C’est pour cela qu’il y a des hommes qui préparent un jisei quand ils sont encore en bonne santé. Ceci peut sembler une préparation exagérée, mais le destin nous joue des tours, à tous, et nous ne savons jamais quand il nous prescrira de mourir. Si la mort nous surprend soudainement, nous n’aurons pas le temps de dire un mot. On comprend pourquoi certains préfèrent écrire leur poème de mort avant l’heure. Certains laissent derrière eux un poème difforme et prétendent qu’il n’y a pas de mal à ça, parce que la poésie du haïku nedédaigne pas le langage populaire. Ces gens deviennent la risée des générations futures. Les grands poètes créent des jisei excellents, et montrent ainsi la force de l’art, qui ne faillit pas, même à l’heure de la mort. Ainsi continuâmes nous tard dans la nuit… »

Jikko « cite » ensuite un poème de mort qu’il prétend avoir entendu (il est probable qu’il en soit l’auteur). C’est un poème sous forme de tanka, qui reflète son opinion sur la poésie du jisei :

Plutôt que de laisser après moi
quelque chose qui fera rire tout le monde,
j’ai préparé mes mots à l’avance.
Maintenant, mourant,
je suis en paix.

Le poème que Jikko écrivit avant sa mort (le haïku précédent) ne semble pas, il est intéressant de le noter, avoir été préparé d’avance. Peut-être parce qu’il avait déjà dûment respecté la tradition en préparant un poème à l’avance, fut-il capable de composer sans difficulté cette image décrivant ses dernières heures.

Publicités

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :