Haïkus d’avant la mort – Hakuen-Hakurin –

°
HAKUEN
(mort le 29ème jour du 10ème mois de 1806, à 66 ans.)

je me demande où
les vents de l’hiver
emmènent les nuages de pluie

°
HAKUEN
(mort le 23ème jour du 3ème mois de 1859, à 70 ans.)

Qu’est-ce sinon un rêve ?
La floraison également
ne dure que sept cycles.

NB : Hakuen mourut au printemps, pendant la floraison des cerisiers. Les « sept cycles » font référence à la vie d’une semaine des fleurs, et les sept cycles du poète sont, apparemment, les sept décades de son existence.

°
HAKUJUBO
(mort le 16ème jour du 6ème mois de 1817.)

Le coeur serein,
je me mets en route
vers les cieux de l’Ouest

°
HAKUKIN
(mort le 21ème jour du 10ème mois de 1817, à 62 ans.)

Les herbes de la pampa, toutes sèches
se délitent
ciel et eaux…

°
HAKUNI
(mort le 9ème jour du 8ème mois de 1792, à 84 ans.)

Sur une mélodie de prières
la lune disparaît –
mon lieu de repos

°
HAKURIN
(mort le 3 octobre 1897, à 68 ans.)

Alors, suivons
le son des cloches jusqu’aux
rives au-delà

°

(à suivre : HAKURO – …)

Publicités

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :