les 1012 haïkaï de Bashô – 54-63

°

le médecin de campagne
mandé par un cheval
du grand manoir

(1675 – saisons mixtes)

°

sur la plaine herbeuse
la voix du cerf
à peu près un pouce de haut

(1675 – printemps)

°

l’acupuncteur
martelant dans une épaule
sans vêtements

(automne 1675)

°

sous la tasse renversée
coule le chrysanthème
sur le plateau à fleurs

(automne 1675)

NB : fantaisie visuelle : le saké de la tasse s’est répandu sur le plateau laqué de noir où est peint un grand chrysanthème.

°

ça devait être
ça devait être jusqu’à
la fin de l’année

(nouvel an 1676)

°

voyant les fleurs de prunier
le chant de printemps du boeuf
meugle oui

(printemps 1676)

°

comme d’un dieu
je regarde dans le ciel son trésor
fleurs de prunier

(printemps 1676)

NB : ceci est la parodie d’un poème de Sugawara no Michizane, écrit en exil, où il était si pauvre qu’il succomba de faim. Le poète fut révéré comme un saint quand on le considéra innocent des charges retenues contre lui, et on lui accorda des miracles dûs à la seule invocation de son nom.

°

base du nuage
Le Mont Fuji à forme d’un cèdre
s’élargit

(1676 – saisons mixtes)

NB : Bashô compare la forme du Mont Fuji à celle d’un cèdre. Souvent des nuages bas entourent la base du mont, ne laissant que le cône summital exposé.

°

Mont Fuji
une puce sur le couvercle
du moulin à thé

(1676 – saisons mixtes)

NB : les feuilles de thé sèches sont broyées dans un mortier ou un moulin à thé pour libérer plus rapidement leur arôme. Cet objet est protégé de la poussière par un cône de papier huilé, qui ressemble un peu au mont enneigé. Une comptine chante : « une puce grimpa sur le moulin à thé et sauta sur le Mont Fuji ».

°

encore en vie
sous la minceur de mon chapeau
profitant de la fraîcheur

(été 1676)

NB : Le célèbre poète Saigyô écrivit un poème similaire à Sayo no Nakayama, publié dans leShinkokinwakashû. Dans ce poème Saigyô trouve toute la vie merveilleuse avec « inochi mari keri » (« encore en vie »), mais Bashô trouve la vie merveilleuse dans le petit espace de fraîcheur sous son chapeau.

°

(à suivre : 64-1012)

Publicités

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :