‘Wu Wei’ d’Henri Borel (2) – L’Art (La poésie)

°

« Qu’est-ce que la Poésie ? »
« Elle est simple et naturelle autant que la mer, les nuages et les oiseaux, »
« D’ailleurs, pour savoir, il suffit de laisser errer ton regard sur la terre et les cieux. Car la Poésie est depuis qu’ils sont. »

(p.52)

°

« Écoute le torrent qui prend sa course parmi les rochers. Sa voix – aiguë ou grave, brève ou longue – ne répond peut-être pas (exactement) aux lois de la musique, mais forme spontanément sa mesure et son rythme.
« C’est le son naturel (né-de-soi) du Ciel et de la Terre. Il procède du Mouvement.
« Eh bien, lorsque le coeur humain, vide à l’extrême et, à l’extrême, rempli de l’esprit, reçoit une impulsion quelconque, il engendre le Son. N’est-il pas étrange que de là, diversifiée merveilleusement, naisse la Littérature ?
« Mon fils, la Poésie est le Son du coeur. »

: Ong Giao Ki (1ère moitié du XVIIIè siècle), préface à son édition de l’art poétique sous la dynastie des Thang.

(p.53)

°

« Où que tu sois, la poésie est visible et perceptible, car la nature entière est un seul et grand poète. »

 » C’est à la source du mouvement que jaillit le son du vers. Tout autre son n’est point poésie. Il faut que le son naisse de soi – Wu Wei – ; il ne saurait être créé au moyen des artifices les plus variés. »

« Nombreux sont ceux qui produisent par l’Agir non-naturel. Ils ne sont point poètes, mais tels des singes ou des perroquets. »

« Rares, bien rares, les vrais poètes, chez qui jaillit le vers, harmonie spontanée, tour à tour puissante comme le torrent bondissant de rocher en rocher ou comme les éclats du tonnerre, et tendre comme la chute d’une pluie printanière, caressante comme la brise tiède d’une nuit d’été. »

(p.54)

°

Ah ! le poète doit être simple et grand comme la mer. Il se meut comme elle au rythme naturel qui procède de Tao, et auquel il doit s’abandonner, avec la docilité d’un enfant, sans vouloir personnel, non-agissant. »

(p.55)

°

« N’est-il pas merveilleux le son issu de Tao, qui est Silence ? N’est-elle pas merveilleuse la lumière jaillie de Tao, qui n’est point lumineux ? Et le vers, la sonore musique des mots, nés de Tao, qui est muet ? »

(p.56)

°

« Tout se résume à ceci : l’homme possède-t-il la vraie Source d’où le vers doit couler ?A-t-il en lui le rythme simple et pur de Tao ? Sa vie est-elle vraiment basée sur ce principe de beauté et de simplicité ? S’il réunit ces conditions, il est poète ; autrement, non. »

(p.57)

°

« C’est là ce qui différencie le poète du dilettante : examinant ses vers après les avoir extériorisés, il découvre qu’ils sont justes dans tous leurs mouvements, sonorités et rythmes. Le dilettante, par contre, d’après un plan savamment combiné, commence par tracer un petit sentier où il s’évertuera ensuite à faire avancer de force un assemblage de mots sans âme. Les phrases animées du poète coulent sans effort, du fait même qu’elles sont animées. »

(p.59)

°

« Je ne connais d’ailleurs que fort peu de vrais poètes. Le phénomène le moins fréquent, c’est un homme qui aurait la pureté de la nature. En as-tu beaucoup rencontré dans ton pays ? »

« Pourquoi un poète crée-t-il un poème ? »
« Pourquoi la mer bruit-elle ? Pourquoi l’oiseau chante-t-il ? »
« parce qu’ils ne peuvent faire autrement, parce qu’ils y sont forcés de par leur nature. C’est Wu Wei. »

(p60-61)

°

« – Un poète peut chanter pour aider à la création d’une Littérature dans un pays où celle-ci est morte. Voilà qui sonne bien, quoique ce soit, en somme, un motif impur. Et puis, il y a des poètes qui chantent afin de conquérir la gloire, la célébrité ; pour être couronnés de lauriers étincelants ; pour voir le frais sourire des blondes vierges qui sèment des fleurs sous leurs pas. »
« – les poètes qui chantent ainsi ne chantent point, et ne sont point poètes. Le poète chante parce qu’il chante. S’il élève la voix dans un but défini, il n’est plus qu’un dilettante. »

(p.61)
: Henri Borel, in Wu Wei, Étude inspirée par la philosophie de Lao-Tseu, éd. Trédaniel.

°

(à suivre…)

Publicités

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :