« aucune forme poétique » – ‘Wu Wei’ d’Henri Borel

 » à tout bien prendre, il n’existe aucune forme poétique définie, car un poème, jailli spontanément de la Source, se meut par sa propre force et n’obéit pas à une loi humaine préétablie. »

Henri Borel, in Wu Wei, Étude inspirée par la philosophie de Lao-Tseu, éd. Trédaniel, (éd. originale : 2d. du Monde Nouveau, Paris, 1931), p.59

Publicités

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :