Kyôbun aux insomnies (dont un 5/7/5) – py

°

perdu le sommeil
pendant cinq nuits – enfin *
nous nous retrouvons

* ce « – » qui fait / qui est une pause compte pour une mesure sonore; la ligne compte donc bien sept temps.

[D’un côté il y a le haïku
d’un autre il y a le 5/7/5.

Quelquefois je m’amuse à « composer » des 5/7/5. Ils sont, en général, moqueurs, sarcastiques…parce que bien trop souvent les 5/7/5 sont à mes yeux des « faux-kus » !]

°
D.(18/9/11)

Publicités

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :