haïku 99 du recueil ‘Tierra de nadie’ : Salim Bellen

°

Sin dejar huellas
labran su campo azul
las golondrinas

Salim Bellen

sans laisser de trace
labourent le champ bleu
les hirondelles

ou :

sans laisser une trace
les hirondelles labourent
le champ bleu

°

: Salim Bellen, in Tierra de nadie, p.99, Trilce & Altazor ed., 2006
(tr. fr. : d.p.)

Étiquettes : , ,

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :