« Bashô et la grenouille » : Sengaï – D.T. Suzuki

°

Un vieil étang
Bashô y saute,
Le bruit de l’eau !

Un vieil étang
Quelque chose vient d’y sauter
Plouf !

S’il y avait un étang par ici,
Je sauterais dedans
Pour qu’il entende le plouf !

« Ces trois variations sur le texte original de Bashô (1643-1694) montrent bien la fascination qu’exerçait sur Sengaï le célèbre haïku :

Un vieil étang
Une grenouille y saute
Le bruit de l’eau.

Quoi d’extraordinaire à décrire le bond d’une grenouille dans l’eau, et à faire du son, produit par ce bond, un événement qui déchaîne l’enthousiasme ?
Si vous permettez, je puis dire qu’à l’oreille de Bashô le saut de la grenouille dans le vieil étang et le plouf qu’il produisit furent comparables à la parole de Dieu : Que la lumière soit !
N’est-ce pas là un événement de première importance ? Dans cet instant, l’esprit de Bashô a pénétré les secrets de la création, et capté tout l’univers du commencement sans commencement jusqu’à la fin sans fin.
Le poète transforme la vie quotidienne d’un peuple à l’esprit prosaïque en quelque chose d’unique. Le poète discerne la poésie là où les sens ordinaires ne la discernent pas. Les haïkus de Sengaï ne doivent pas être pris pour de simples parodies. Dans ses commentaires, il traduit en réalité son propre point de vue du Zen. En substituant Bashô, par exemple, à la grenouille qui saute dans l’étang, il tente peut-être de recréer la scène pour provoquer aussi chez le lecteur une expérience intérieure. »

: D.T. Suzuki, in Le rire, l’humour et le silence du Zen, Le Courrier du Livre, 2005, p.201

Publicités

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :