Où cours-tu ?

Ne sais-tu pas que le ciel est en toi ?

de Christiane Singer, ed. A. Michel, 2001 :

°

p.33 :

« Le principe de la Raison est loin d’être un principe universel pour explorer le monde. Pour de multiples cultures, c’est la communion qui fait appréhender la création, et de l’intérieur cette fois, non de l’extérieur. »

p. 43 :

« Est faux ce qui fleure la théorie.
Est juste – comme en musique – ce qui soudain résonne de l’un à l’autre, se propage comme une onde vibratoire.
Veillez donc à ne pas gaspiller d’énergie à tenter de me donner tort ou raison. Ce qui importe, c’est ce filet d’interrogations, d’hésitations, de conjectures que nous tissons ensemble, et où un son peut-être à un certain moment, ô le temps de prêter ensemble l’oreille ! apparaît juste.

Publicités

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :